S'attendre au pire et espérer le meilleur - Crédit photo izart.fr
S'attendre au pire et espérer le meilleur - Crédit photo izart.fr

« S’attendre au pire et espérer le meilleur »

15/08/2017 Bonjour à toutes et à tous,

S'attendre au pire et espérer le meilleur - Crédit photo izart.fr
S’attendre au pire et espérer le meilleur – Crédit photo izart.fr

Dans la série Pour devenir meilleur faut déjà être bon, voilà la saison 2, S’attendre au pire et espérer le meilleur !

Ben oui, j’ai glané ça et là quelques conversations, grand bien m’en a pris.

D’abord merci à toutes celles et ceux qui se sont inquiétés et ont pris de mes nouvelles en catastrophe, par mail et même par téléphone 🙂

Vraiment désolée pour la frayeur que je vous ai causée suite à la Petite chronique du 13 Août

Et si j’ai survécu à la simulaction du Camp Climat, c’est parce que, comme je vous le disais plus haut, il faut toujours s’attendre au pire et espérer le meilleur.

Ah ben oui, le fameux jour de la simulaction, réveillé-e-s dès 6:00 du mat à coups de casseroles, ça commençait déjà bien…

Et si vous avez suivi mes publications sur Instagram – regardez en bas de cette page – vous aurez sans doute constaté que nous avons prolongé ce réveil insolite par un petit déj champêtre en compagnie… des chasseurs 🙂

Oui oui, c’est ça, chacun de son côté, pas vraiment partagé dans un grand élan fraternel 🙁

Ah ben pour nous mettre en état de stress de bon matin, c’était plutôt bien joué.

Ensuite, je suis descendue, peinarde, par le même petit chemin que d’habitude, entre vignes et montagne pour arriver au village.

Et là, sous le préau de la mairie, j’ai vu sortir, d’une voiture tout juste garée, cinq types aux lunettes fumées… façon BAC 🙁

Non mais c’est quoi ce bazar enfin, je les connais ces types, moi, nous sommes en formation ensemble tous les jours 🙁

Sauf que dans cet accoutrement, à 7:00 du mat et l’air très décidé, j’avoue qu’ils m’ont filé la trouille

J’avais presque envie de leur crier oh les mecs, on a dit qu’on démarrait le jeu entre 9:30 et 10:00, vous foutez quoi là ???

Ben sauf que j’ai fermé ma bouche et pris la tangente quand ils ont abordé un passant pour lui demander de présenter une pièce d’identité !

N’ayant pour ma part, encore reçu aucune consigne de mes coordinatrices et coordinateurs pour entrer en action, je suis vite allée me faire oublier une paire d’heures dans le village…

Et profiter de l’occasion pour passer en revue les baraques à vendre 😉

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.