Après Cosette en Inde vive le confort du lave linge - Crédit photo izart.fr
Ah, vous ignorez votre bonheur de jeter nonchalamment culottes, tee-shirts et autres tuniques dans le ventre de la bête !Depuis des mois que ça durait pour moi, non, je ne m'y faisais décidément pas...Et là, le miracle de la technologie a opéré :)Donc après Cosette en Inde vive le confort du lave linge retrouvé en France !
Toutes les horloges étaient arrêtées - Crédit photo izart.fr
"Toutes les horloges étaient arrêtées" 22/04/2019 Bonjour à toutes et à tous, Quel bonheur de saluer les premières et les premiers ami·e·s une fois la famille retrouvée ! Bon j'avoue qu'en l'espace d'une dizaine de jours, j'ai bu...
J'ai encore dit sorry - Crédit photo izart.fr
J'ai encore dit sorry à l'employé qui venait faire le ménage après mon passage aux toilettes. J'arrive pas à dire excusez-moi en français... Cherchez l'erreur, je dois être encore en plein décalage peu après mon arrivée.
Et enfin quitter le tarmac de Frankfurt - Crédit photo izart.fr
Le retard de vol n'a bien sûr jamais été rattrapé, et la correspondance purement et simplement été annulée sur le tableau !Pour être reportée à un vol 2:30 plus tard, qui lui-même a été retardé de 40 minutes par annonce vocale...Je ne saurais jamais pourquoi il a fallu patienter encore près de 30 minutes et enfin quitter le tarmac de Frankfurt...
Chère Agnès Varda je suis bien désolée - Crédit photo izart.fr
Chère Agnès Varda je suis bien désolée de ne pas me rendre à la rétrospective de vos films comme me le conseille FB...Ah ben oui, il a vite fait de me géolocaliser le réseau social, et je ne suis effectivement pas très loin de Beaubourg.
J'ai eu de la chance dans mon malheur - Crédit photo izart.fr
J'ai eu de la chance dans mon malheur cette fois.Parce que j'avais placé des filtres dans mes oreilles.Ben oui, à cause du film Bollywood projeté dans le bus à un volume sonore insupportable et impossible à régler individuellement.
L'Himachal Pradesh en mode pause - Crédit photo izart.fr
J'ai eu la chance de découvrir l'Himachal Pradesh en mode pause.Parce que mon équipe d'ami.e.s indien.ne.s tenait absolument à me faire partager toutes leurs passions.Culinaires, horticoles, textiles, culturelles, religieuses et bien sûr aussi artisanales.Mais je dois sans doute en oublier encore !
Satisfaire la seule de mes envies indiennes - Crédit photo izart.fr
Pour l'heure, il est temps de partir à la recherche de laine dans la vallée de Kullu réputée pour sa tradition textile.Le premier arrêt sera cependant pour satisfaire la seule de mes envies indiennes que je vais ramener dans mes bagages.
Un verger de pommiers en fleurs - Crédit photo izart.fr
J'avais bien identifié un verger de pommiers en fleurs, mais l'autre m'était moins familier.Ben oui, des grenadiers tout en bourgeons c'est moins vu en France qu'en Inde.Parés de leurs belles fleurs oranges c'eût été plus facile, certes 😉
J'arrive pas à fermer l'oeil - Crédit photo izart.fr
J'arrive pas à fermer l'oeil.Dès que mes paupières se ferment, défilent le Gadisar Lake avec ses balayeuses, le Golden Temple et ses pèlerins...Quand je ne tangue pas au rythme des dromadaires, je saute des chemins de pierre au sable de Pondy.