Marseille-Toulon match retour - Crédit photo izart.fr
Marseille-Toulon match retour - Crédit photo izart.fr
Vous avez aimé :
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

« Marseille-Toulon match retour »

02/02/2014 Bonjour à toutes et à tous,

Marseille-Toulon match retour c’est parti !

Donc le samedi matin, il fallut se mettre au boulot pour finir les cartons du déménagement entrepris la veille.

Et bien sûr, nous fûmes vite à court de contenants…

Le but de la matinée fut donc d’optimiser ceux déjà pleins en les remplissant davantage.

Puis de mobiliser tous les sacs plastiques disponibles, y compris les sacs poubelle.

Pour la location du camion, il nous fallut en un trouver à l’extérieur de Toulon.

Il n’y avait bien sûr plus rien de disponible dans la ville pour le matin même.

Et puis à l’agence de location du véhicule où nous avions rendez-vous à 11:00, on a aussi un peu poireauté.

Faut dire que le réceptionniste qui venait d’ouvrir notre dossier, prit une communication téléphonique parallèlement.

Avec une personne dont il n’arrivait pas à régler le problème.

Jusqu’à ce que le gérant intervienne, avec l’accent du midi laisse tomber, elle est complètement folle…

Deux pizzas
Deux pizzas

Mais nous restions optimistes malgré tout.

Convaincus de pouvoir rendre le camion juste avant la fermeture, c’est à dire 19:00.

Bon sauf que pour aller de Toulon à Marseille avec un camion chargé sous la pluie battante, il faut bien compter une heure.

D’abord chercher via le GPS, sans compter les travaux, une rue de nuit pour la bloquer ensuite, ça prend du temps.

Ensuite s’y glisser avec le camion en marche arrière pour cause de rue trop étroite, ça demande encore plus de temps.

Puis le décharger, toujours sous la pluie, ça prend encore davantage de temps…

La course contre la montre a continué puisqu’il fallait rendre le camion dans les temps.

Mais on n’a pas rattrapé le montre : on a raté la fermeture de l’agence de location à 10 mn près 🙁

Sauf qu’à 19:30, nous étions encore un peu plus fatigués, maintenant à Toulon avec un appart à finir de vider et nettoyer.

Plus deux véhicules sur les bras dont l’un qui allait nous ramener à Marseille le soir-même.

Et un aller-retour d’office le lundi en train pour rendre l’autre.

Palmiers et pins
Palmiers et pins

Ce que nous aurions voulu éviter, évidemment, et ben c’était raté !

Il fallut se rendre à l’évidence que nous ne serions jamais rentrés pour 21:00 à Lyon, contrairement à nos optimistes prévisions…

Deux pizzas plus tard, savourées sur le capot de la voiture en plein centre ville, nous avons enfin décollé de Marseille vers 22:30.

Avec une foule de petites perruches qui piaillent dans les arbres feuillus alentours, c’est ça aussi le Sud,

2ème étage
2ème étage

Le hall du nouvel immeuble était envahi à son tour de cartons et de meubles divers.

Dont un frigo, car la machine à laver, déjà montée, avait fini d’achever les déménageurs.

Bon, c’est là que j’ai imploré la Bonne Mère qui devait suivre des yeux nos ballets dans la nuit.

Car en fait elle trône à deux pas de l’appartement !

Sur le chemin du retour, j’ai eu tout le temps de programmer ma prochaine visite de jour à la Bonne Mère.

Mon copilote, après avoir bien lutté contre le sommeil, avait fini par lui céder, épuisé.

Deux heures du matin ont sonné au clocher lorsque nous avons rentré la voiture au garage, sans même la décharger.

Ah, parce que oui… on en ramenait aussi du bazar, un plein coffre même !

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.