16 mois de bonheur - Crédit photo izart.fr
16 mois de bonheur - Crédit photo izart.fr

“16 mois de bonheur”

11/01/2021 Bonjour à toutes et à tous,

16 mois de bonheur plus tard, je suis encore le plus magnifique des bébés, de l’avis général.

Mes petites mains potelées plongent dans les sacs cadeaux, même vides, toujours à la recherche d’un potentiel trésor.

Elles fouillent aussi dans l’assiette avec la même agilité pour trouver les morceaux de poire plutôt que de pomme !

Évidemment que tout le monde autour de la table se retient de rire, mais c’est tellement drôle le vol de Petit suisse

Surtout quand il atterrit pile sur les jolies chaussettes de maman…

Attention au démarrage de l’aspirateur car je sais à présent moi-même l’activer en appuyant sur son gros bouton avec mon pied.

A califourchon sur la bête rugissante, je suis le plus grand des héros !

Oui, parfois c’est dur de m’arracher à ce doux délire, surtout pour aller changer une couche.

Étonné, je le suis depuis quelques jours que je vois défiler ces grandes jambes et ces grosses voix jusqu’alors inconnues.

Je les regardais au début avec surprise rire à gorges déployées avec ma maman et mon papa, tout le monde avait l’air si heureux !

Comme moi lorsque je découvre enfin Monsieur Chat planqué sous le lit, et que je voudrais bien le coincer pour le toucher.

Hier, j’ai même renoncé à la sieste pour profiter encore plus de la compagnie de tout ce monde.

Je jette toujours un œil surpris par dessus l’épaule de maman, parce que c’est quand même incroyable de les voir revenir tous les jours !

Après avoir bien observé les gestes d’un de ces messieurs en action, j’ai chipé ses outils de travail pour aller donner un coup de brosse à chacun.e.

Y aurait-il du gène, a dit mamie ?

L’autre Monsieur, un frère de ton papa, m’a dit maman, je le connais mieux parce que je le vois plus souvent.

J’ai vite fait de l’identifier avec ses tatouages sur les pieds qui m’ont toujours intrigué…

Il y a aussi celui avec une grosse barbe ; comme celle de mon papa avant, qui s’affaire beaucoup à la cuisine, mon endroit préféré !

Mais maman m’a dit non tu vas te brûler hier quand j’ai voulu vérifier avec mon petit doigt la température des plaques à inductions.

J’ai vu mon papa aussi qui faisait les gros yeux à mamie lorsque je prenais sa tasse de tisane pour aller la ranger…

Paraît qu’il lui avait bien dit, hein, de ne rien laisser trainer sur la table basse à portée des petites mains !

Mamie, elle doit être comme moi, écroulée de fatigue, le soir.

Et si c’est dans mon lit que je me suis rapidement endormi, elle, c’est sur le canapé qu’elle s’est effondrée !

Bien à vous,

Isabelle


Vous avez aimé :
[Total : 0   Moyenne : 0/5]


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.