20 de plus dans le jeu - Crédit photo izart.fr
20 de plus dans le jeu - Crédit photo izart.fr
Vous avez aimé :

« 20 de plus dans le jeu »

24/05/2015 Bonjour à toutes et à tous,

« – Je remets 20 de plus dans le jeu ! »

En attendant l’ascenseur, j’écoute la conversation de quatre petites mémés occupées à taper le carton.

Une façon comme une autre de tuer le temps.

Ça fait un peu froid dans le dos.

Une fois, comme ça, ok, mais tous les jours…

Espérons qu’il me restera un peu d’inspiration pour écrire, peindre, photographier, filmer et composer à tout crin dans quelques décennies.

En attendant, je biaise avec un autre vieillard qui voudrait continuer à faire comme si.

Comme s’il pouvait aller et venir sans se mettre en danger.

Et gérer ses finances sans compter.

Comme si plusieurs chemises superposées l’habillaient confortablement.

Et que jour égalait la nuit.

Ou qu’il soit entouré de malades.

Ah oui, c’est vrai, les autres, ce sont des malades.

« – Ah dis donc, comme chez mon grand-père, pour atteler les bœufs !… »

Il s’est tout de même extasié devant un joug de boeuf exposé chez Emmaüs.

Alors que nous flânions sans but dans la rue, à la recherche du soleil.

« – Heureusement que je lis, me dit-il en rentrant, sinon ici je m’ennuierai à mourir »

Dur de se resociabiliser à 80 ans passés.

Fuir, se fuir…

Heureusement, à quatre heures, il dévorait avec appétit un moelleux au chocolat.

C’est à l’atelier cuisine qu’il avait cuisiné avec les autres résidents.

Là, il se rend utile comme il peut, puisqu’il est valide.

La veille, il s’est assis à côté d’une dame qui ne communique plus.

Et lui a tenu la main.

C’est le personnel de service qui est venu déplacer la dame au bout de dix minutes.

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.