« 2014 est lancé, hardi ! »

02/01/2014 Bonjour à toutes et à tous,

Tempête
Tempête

J’ai bien cru que j’allais jamais démarrer 2014.

Ou version plutôt démâtage que démarrage.

Faut dire que c’est la première fois que je quitte une année et en commence une autre avec un tel lot d’avaries…

Si si, avaries.

Et en si peu de jours.

Amputé de toutes les festivités envisagées, le réveillon.

C’est à l’aube du troisième jour que j’ai commencé à reprendre espoir.

Tiens, un peu comme dans la Bible, je me rappelle de ça, qui veut que les eaux soient repoussées pour qu’apparaisse la terre sèche.

Sèches les larmes, sèche la tristesse (peut-être plus long à venir), sèche la colère, (pas encore gagné ça)…

Tout près, un rafiot d’abîmés de la vie maintient le cap vers la côte, dans la nuit, à travers la tempête.

Amenez des tourbillons d’amour pour brasser cette lumière qui fait tant défaut !

Pourquoi faut-il toujours retomber plus bas que l’imagination ne le permette ?

En supporter tant ?

S’en relever encore ?

Petite, immensément petite, mais toujours un océan d’amour qui court.

Partout où il n’y aura rien, lisez que je vous aime.
Denis Diderot

Cette petite phrase, je l’ai toujours quelque part en fond de décor.

Un peu phare sur la mer déchaînée.

Et… les voeux dans tout ça ?

Les voeux… chacun, sur terre à ce jour, en fait bien ce qu’il peut !

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.