« 2015 ça ne rime avec rien »

01/01/2015 Bonjour à toutes et à tous,

Maison de l'Europe
Maison de l’Europe

C’est pas faute d’avoir cherché hier soir, enfin ce matin, avec quoi 2015 allait rimer.
Mauvaise pioche, ce sera pareil que pour 2014, ça ne rime avec rien.

Oh, et puis finalement ça me va bien !

Quand je monte sur papier mon album de fin d’année, une coutume pour remplacer ceux de photos argentiques, les événements passés reviennent à la surface, et les souvenirs s’envolent dans un tourbillon vertigineux…

Même s’il reste de beaux témoignages, ce sont surtout les mauvais qui me donnent la nausée en posant à nouveau les yeux dessus.

Ben cette année, j’ai pas encore eu le courage de répondre aux nombreux messages de bons voeux que j’ai reçus durant ces dernières 24 heures.

J’ai même trouvé que pour 2015 il y avait encore plus, et ça fait vraiment plaisir de recevoir tous ces messages d’amitié.

Pendant que je rejoignais des amis hier soir, à la radio, le Président prononçait ces mots encourageants : audace, initiative, réussite, confiance, espérance…

Je me suis demandée s’il était vraiment convaincu de ce qu’il disait ?

Et qu’est ce que j’allais pouvoir retenir pour la Petite chronique ?

Et puis, Monsieur le Président, j’ai en marre d’entendre une fois de plus cette énumération brillante de tout ce qui fait le panache et la fierté de la France à l’échelle mondiale.

Sa fierté, faut savoir la mettre dans sa poche avec son mouchoir par dessus, parce que c’est pas ce qui fait la valeur d’une nation.

Ici, des gens morts de froid dans les rues, pardon des SDF, le sigle signe un peu plus l’anonymat qui nous sépare d’eux, dans l’indifférence la plus totale de leurs semblables.

Là, d’énormes moyens mis en place pour empêcher un millier de français tentés de quitter nos frontières pour aller se faire sauter la tête ailleurs…

Sentiment qu’on marche sur la tête, oui !

Merci à vous tous donc qui m’avez adressé vos voeux, je vais bientôt y répondre.

Ils étaient bons et doux à mes yeux et à mon coeur, j’aimerais tellement qu’ils éclairent toute la planète en 2015.

Bon allez, le soleil brille toujours aujourd’hui.

Ce matin, en rentrant, quand j’ai levé les yeux, comme dans une interrogation au ciel, une énorme lune orangé veillait à l’horizon.

Bien à vous,

Isabelle

Votre réaction

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.