A cause des horaires de bus - Crédit photo izart.fr
A cause des horaires de bus - Crédit photo izart.fr

« A cause des horaires de bus »

05/11/2016 Bonjour à toutes et à tous,

A cause des horaires de bus - Crédit photo izart.fr
A cause des horaires de bus – Crédit photo izart.fr

Je lui demande un thé.

Il me ramène une verveine… bio.

Comme s’il connaissait mes goûts par coeur 😉

Vu ce qu’on propose dans la boutique, sandwich de charcuterie sous plastique, tartelette aux framboises congelées ou jus frais d’oranges traitées à l’orthophénylphénol, menu au choix…

Driiiiiing ! enfin plutôt kriouiouiouooo kriouiouououou ! puisque mon téléphone ne sonne pas, il crie comme une mouette.

« – Tu fais comment du coup ?

– Ben je suis en ville là, en train de prendre une infusion en attendant l’heure.

– Je peux avancer ton rendez-vous de trente minutes si tu veux.

– Ok je finis et j’arrive doucement alors. »

A cause des horaires de bus, j’ai deux heures d’avance sur le rendez-vous 🙁

Enfin c’est plutôt ma voiture qui est à l’origine du bazar de ce matin-là.

Re-tombée en panne pour la nième fois.

Du coup, je l’ai abandonnée illico au garage d’où elle sortait.

Ou presque, après m’être tapée la distance entre celui-ci et ma kiné, une quinzaine de kilomètres, à raison d’un redémarrage tous les 5… mètres.

Calé sur le parking, calé en sortant du parking, calé à l’arrêt de bus, sur le passage piéton, dans le rond-point…

J’ai tout essayé, c’était ça ou je la laissais toute seule, chantage, elle a pris peur.

Bref, ce matin donc, ayant rendez-vous à 11:15, j’ai pris le bus de 8:56, arrivée à Lyon 9:20, normal.

Le suivant étant à 13:56, arrivée à 14:20, tout vu.

Rien dans la tranche horaire intermédiaire, c’est à dire entre 9:00 et 14:00, une honte.

Scandaleux les nouveaux horaires de Septembre 2016, merci qui ?

Cette nouvelle refonte va vachement inciter les gens à laisser leur bagnole au profit des transports en commun

J’étais partie relativement en avance, mais à l’arrêt de bus, il y avait déjà foule, bizarre.

En fait, le bus de 8:26 n’était pas encore passé à 8:46…

Donc les gens du bus d’avant attendaient avec les gens du bus d’après 🙁

Et heureusement, quand celui-ci est arrivé, on a pu toutes et tous monter.

Parce que depuis la rentrée, les chauffeurs ont laissé plusieurs fois des voyageurs sur le quai, faute de place !

Bien à vous,

Isabelle

2 Commentaires

  1. et voilà ce que c’est que d’habiter dans un « pays riche » où l’on considère que tout le monde a une voiture (qui marche !), tout le monde a un téléphone (avec internet inclus), tout le monde a un ordinateur ou une tablette, ce qui fait qu’on obtient des horaires de dingue pour les bus, on veut bien organiser des transports en commun mais qu’aux heures de boulot, on a supprimé les cyber-cafés (même à Delhi, mon petit cyber habituel a été transformé en café tout court avec Wifi gratuite, les cabines téléphoniques sont supprimées depuis longtemps (et d’abord dans les TGV que c’était bien pratique mais plus personne ne s’en souvient !). Et voilà comment on continue d’accentuer la pauvreté, la « fracture numérique » comme on dit si joliment, pour que notre monde ne soit plus accessible à un bon pourcentage de la population (banlieue et campagne, personnes âgées, anxieux du clavier, etc). Et merci d’arrêter de transmettre des photos sur un téléphone dont vous ne savez pas s’il peut les recevoir… personnellement j’en ai assez de voir « impossible de recevoir le message » parce que c’est une photo et que je ne sais pas qui a envoyé ça… (c’était ma minute de mauvaise humeur !) 🙂

    • Ah oui, esclaves du conforts modernes, levez-vous ! Et sachons vivre SANS. L’accumulation de trop fera tôt ou tard basculer le tout, les choses s’organisent d’elles-mêmes pour trouver le juste équilibre, je fais confiance 😉
      Hyper connectés, hyper sollicités, hyper couvés, hyper dépendants aussi, et hyper stressés malgré tout…
      A suivre, prends la bonne vibration en Inde, je la sens rien que de te l’écrire 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.