A contretemps de l'air du temps
A contretemps de l'air du temps

« A contretemps de l’air du temps »

07/01/2014 Bonjour à toutes et à tous,

A contretemps de l'air du temps
A contretemps de l’air du temps

J’ai bien cru que j’allais prendre une crise de nerfs…

Ça faisait des dizaines d’années qu’il était là au milieu des vignes au début, puis du pré, une fois que les ceps ont été arrachés.

Le terrain a été sondé ensuite autour de lui à cause des fouilles de vestiges romains.

Et puis une fois que les fouilles ont été faites, les engins ont commencé à creuser la terre pour construire la piscine intercommunale.

Un immense chantier et lui au milieu de tous ces camions, ces tractos qui montaient et déchargeaient des tonnes et des tonnes de terre.

Ils ont même fini par déformer le paysage, ont créé des monticules de cailloux et de terre, des creux, des bosses, bref, tout modifié son environnement.

Et l’autre jour, quand j’ai jeté un oeil en passant pour m’assurer qu’il était toujours là, horreur

Trois de ses murs étaient écroulés et ne restaient debout que les jambages de la porte, bordés de quelques pierres éparses !

Ils ont osé !!!

Maintenant si vous passez le long de la Route de Lucenay, à Anse (69), vous verrez que le terrain est bien aplani.

Ils vont semer de la pelouse, et au printemps, il n’y aura plus trace de leur forfait 🙁

A ce jour, le petit cabanon n’a jamais existé.

Chantier le 07/01/2014 (1)
Chantier le 07/01/2014 (1)

Cet après-midi, à contretemps de l’air du temps, une quinzaine de bénévoles s’est retrouvée, comme tous les mardis (sauf vacances et jours fériés ^^) au Clos de la Rosette, Route du Hameau du Mont Thou.

Elles et eux ont mis les gants, les bottes et repris le chantier de restauration des murs et cabornes, mené par Cabornes et Petit Patrimoine de Pays, une toute jeune association de Saint Cyr au Mont d’Or (69).

Sans pub, sans salaire, sans tapage, juste un petit coup de massette de temps en temps pour ajuster une pierre un peu plus rebelle, l’équipe oeuvre bénévolement, toute l’année, à sauver des témoins du passé au prix de milliers d’heures de travail.

Chantier le 07/01/2014 (2)
Chantier le 07/01/2014 (2)

Pendant ce temps, d’autres, d’un coup de bulldozer, écrabouillent, en moins de 5 minutes, ces mêmes témoins du passé…

On vit une époque formidable 🙁

Bien à vous,

Isabelle

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.