Oeuvre de Igor Mitoraj
Oeuvre de Igor Mitoraj

« A deux c’est mieux »

[sam id= »62″ codes= »true »]

20/08/2015 Bonjour à toutes et à tous,

Oeuvre de Igor Mitoraj
Oeuvre de Igor Mitoraj

Suis tombée en émoi devant une paire.

Une paire bleue, chargée de mystère.

Non loin de là, les ailes du désir se plient et se déplient au grè de la course du soleil.

C’est bien connu, à deux c’est mieux.

Une paire de fesses.

Si si.

En Toscane, à Pietrasanta, plus précisément.

Tellement belle !

Mais nous n’étions pas d’accord sur la matière…

Bronze contre résine.

Oui, ben tout le monde n’a pas le privilège de travailler, entre autres matières, les métaux, excusez du peu, je m’incline.

Il n’empêche, il n’empêche… que j’avais raison 🙂

Le bronze brut, le bronze lisse, le bronze bleu, froidement chaleureux…

Impossible d’oser la résine dans cette ville où chaque centimètre est pétri d’art !

Même si la sculpture prend des proportions démesurées.

Même si le pari semble fou.

Il l’est.

Majestueusement.

Bronze de Igor Mitoraj
Bronze de Igor Mitoraj

La magie des sculptures de Igor Mitoraj anime la Piazza del Duomo.

On ne s’arrête pas pour regarder, on tombe en admiration.

Et puis, il faut aussi prendre le temps de se poser sur les marches de la cathédrale San Martino.

Et faire durer le plaisir en dégustant les gelati de La Dolce Vita, installée dans la rue voisine…

Mais bon, en terrasse c’est pas mal non plus, en sirotant le premier Aperol Spritz.

De nuit, quand tout chuchote, se découpent des corps et des visages d’une expression intense.

Ensuite, prendre idée de monter le chemin pavé jusqu’au mur d’enceinte, baigné d’une douce lumière orange.

Toucher la pierre.

Regarder d’en haut, les lumières de la place où tourbillonnent encore quelques ombres.

Respirer la nuit noire.

Et puis rentrer après un dernier verre, avant de s’enfoncer dans le rêve.

Bien à vous,

Isabelle

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.