Adieu renards, hérissons et putois - 3 - Crédit photo http://www.meteo-paris.com
Adieu renards, hérissons et putois - 3 - Crédit photo http://www.meteo-paris.com

« Adieu renards, hérissons et putois – 3 »

19/01/2018 Bonjour à toutes et à tous,

Adieu renards, hérissons et putois - 3 - Crédit photo http://www.meteo-paris.com
Adieu renards, hérissons et putois – 3 – Crédit photo http://www.meteo-paris.com

Donc après avoir déploré la disparition des hérissons et des putois, voilà, avec  Adieu renards, hérissons et putois – 3, le tour des renards qui agrandissent la liste des morts des campagnes et des champs de notre douce France.

Et pourtant, si vous saviez comme le renard est un précieux ami qui vous préserve de la Maladie de Lyme !

Ben oui, avec la quantité de rongeurs et autres petits mammifères qui composent ses menus quotidiens, la tique n’a qu’à bien se tenir, sinon elle finira directement dans l’intestin du renard !

Ben non, au lieu de ça, l’homme qui décidément n’a rien compris à rien, continue de tuer les rongeurs à coups de rodenticides, lesquels font mourir, sans distinction, à leur tour, putois, renards et tous les autres prédateurs que la nature a installés là dans un rôle bien précis.

Le même problème a été soulevé avec les hérissons qui sont les meilleurs alliés de nos jardins, sauf quand le jardinier inconscient les fait crever à coup d’anti-limaces.

Au lieu de les inviter à s’installer chez lui, et les regarder faire le boulot à sa place 🙂

Et oui, toujours la pression des géants prédateurs de l’agrochimie pour vous faire croire que l’homme agira mieux que la nature, à grands coups de pesticides, rodenticides, fongicides, herbicides, j’en ai certainement oublié dans la hotte du Père Noël…

Mais avons-nous toutes et tous oublié le bon sens paysan de nos pas si loin ancêtres, avec des grands-pères qui regardaient patiemment leur jardin pousser, prédisant selon le vent ou la neige, fumant des déjections de ses bêtes un lopin de terre si cher à ses yeux ?

Et les grands-mères qui récoltaient les plantes sauvages pour les accommoder au quotidien ou composer de délicieuses recettes au fil des saisons et de l’abondante nature, leurs savoirs jetés aux orties ?

La biodiversité entière est en danger, car outre les mammifères que je vous ai présentés dans ces précédentes lignes, le loup gris, le lynx boréal et l’ours brun ont vu leurs populations s’effondrer…

Le braconnage, à l’échelle de toute la planète, occupe aujourd’hui la 4ème place dans le classement mondial des marchés criminels juste derrière la drogue, la cybercriminalité et la traite d’êtres humains…

Alors en 2018 on ne baisse pas les bras, on ne recule devant rien pour sauvegarder la planète, et plus que jamais chacun·e sa part 🙂

A ce propos, j’ai entendu, ce dernier jour de Décembre 2017, que la température enregistrée à Paris avait été la plus haute depuis qu’existe la base de données météo La station de Paris-Monstouris, ouverte en 1873 : 15,1° !

Déjà qu’on avait battu des records de température nocturne en Août 2017

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.