Ah les comptes de Noël - Crédit photo izart.fr
Ah les comptes de Noël - Crédit photo izart.fr

“Ah les comptes de Noël”

14/12/2016 Bonjour à toutes et à tous,

Ah les comptes de Noël - Crédit photo izart.fr
Ah les comptes de Noël – Crédit photo izart.fr

Ah les comptes de Noël, qu’est-ce qu’ils vous font vivre comme enfer, mes ami-e-s !

Je me demande bien ce que vous allez pouvoir mettre sous le sapin de Noël cette année 🙁

Quand je vous entends me raconter comment vous en avez marre de donner tant de fric aux impôts

Quand je vous entends me raconter aussi que la dernière tranche est tombée pile au moment où vous avez signé l’achat de votre voiture neuve…

Quand je vous entends me raconter encore comment vos meilleurs placements défiscalisés vous font vivre l’enfer du surendettement

Quand je vous entends me raconter de combien la vente de votre bien commun va vous léser…

Quand je vous entends me raconter, une nième fois, que le pire, c’est que vous ne savez même pas où passe tout ce fric

Quand je vous entends me raconter qu’en plus l’héritage va être ponctionné par l’état au passage…

Quand je vous entends me raconter que dorénavant, vous allez vous serrer la ceinture, parce que deux salaires ça suffit vraiment plus…

Quand je vous entends me raconter le nombre de points que vous allez encore perdre et combien cela va vous coûter en amende

Quand je vous entends me raconter que tous les ans c’est pareil, il vous faut réinvestir dans un nouvel équipement de ski pour les enfants…

Quand je vous entends me raconter qu’il va falloir choisir cette année entre la semaine aux sports d’hiver et le réveillon dans les îles…

Bon, puisque nous sommes dans les comptes de Noël, j’ai envie de vous raconter un petit truc.

Moi, lorsque tombent mes 756,95 € mensuels, je ne sais plus quoi faire de mon fric.

Alors, si vous voulez qu’on reste ami-e-s, hein, va falloir arrêter de me raconter des histoires.

Bien à vous,

Isabelle

2 Commentaires

  1. Tu as raison chère Iza, de temps en temps il est bon de remettre les pendules à l’heure, de mettre les points sur les i, en anglais : to dot the i’s and cross the t’s (je ne connaissais pas l’expression !) et en allemand : Es auf den Punkt bringen (je ne connaissais pas non plus !). Ca me fait penser à quelqu’un que je connais (et dont je tairais ici le nom) qui ne connait personne autour d’elle gagnant moins de …. accroche-toi ! trois mille euros par mois. Je lui ai répondu que moi c’était l’inverse… évidemment on n’a pas les mêmes copines hein ! et pas les mêmes soucis non plus. Avoir du fric ne donne ni le sens de l’humour ni la joie dans le coeur, ce que tu as en abondance 🙂
    PS qui n’a rien à voir mais j’en profite : je cherche un marrainage ou un parrainage pour des enfants indiens brillants dont les parents ne peuvent pas payer l’école…

    • Exactement l’expression employée hier avec un de mes enfants qui a aussi un i dans son prénom, on s’est dit qu’on allait mettre les points sur les i ! Synchronicité d’autant plus intéressante, chère Madeleine, c’est que tu en offres aussi les versions anglaises et allemandes, très forte, je ne connaissais 😉
      Et bienvenue au club de celles et ceux qui comptabilisent moins de 3000€ par mois, ça va, on ne le porte pas trop sur notre trombine, rassure-moi ?
      Oui, c’est sûr que ce ne sont pas les mêmes soucis qui occupent nos quotidiens, à part ça, mes ami-e-s, les vrai-e-s, sont formidables, j’adore la vie que j’ai choisie et je vais bien, what else ???
      Donne-moi le lien pour le parrainage, je vais proposer une liste de cadeaux de Noël qui font du bien dans une prochaine Petite chronique 🙂 Bizzz et merci

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.