Arrêtez d'acheter des fruits en bricks - Crédit photo izart.fr
Arrêtez d'acheter des fruits en bricks - Crédit photo izart.fr

“Arrêtez d’acheter des fruits en bricks”

15/08/2020 Bonjour à toutes et à tous,

Arrêtez d’acheter des fruits en bricks !

C’est le cri que je poussais au milieu de la montagne de Tetra bricks que nous trions avec A. depuis des heures, en pleine chaleur indienne…

Et je vous épargne les jurons que j’y ai ajoutés 🤬🤬🤬

De grâce, achetez vos jus de fruits, de légumes, votre sauce tomate, votre lait, qu’il soit de vache, d’amande ou de soja conditionnés en bouteilles de verre !

Les Tetra brik ne sont pas recyclables en Inde où nous stockons des m³ de briques compressées sans savoir qu’en faire…

Oui, allez-vous me dire, mais c’est différent en France !

Sachez qu’en France seulement la moitié des Tetra bricks est correctement triée par les personnes qui les jettent, donc recyclées.

L’autre moitié de ces emballages hyper polluants composés de 75% de carton, 20% de polyéthylène et 5% d’aluminium va finir dans les incinérateurs.

Toutefois, je mets recyclé en italique puisque le terme employé n’est pas correct.

En effet, pour que les résidus des Tetra bricks soient considérés comme recyclables, il faudrait que chaque couche resserve à la fabrication de nouvelles briques.

Ce qui n’est absolument pas le cas !

Tetra Pak® estimait de son côté, en 2013, qu’au niveau mondial moins de 25% des briques étaient retraitées.

De plus, la couche aluminium ne peut pas être séparée de la couche plastique.

Il en résulte un polymère, qui, après avoir été utilisé dans l’industrie automobile ou dans le bâtiment, est non recyclable.

Donc voué à finir à la déchetterie une fois arrivé en fin de vie.

Bon, inutile de vous dire qu’il est plus qu’urgent de réagir, parce que je ne vous parle même pas du bois nécessaire à la fabrication du carton de ces briques…

Alors à vous d’agir maintenant, vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas…

Et votre bonne action du jour c’est abandonner les Tetra bricks pour des contenants en verre et en métal.

Car verre et métal sont eux, recyclables à l’infini.

Et oui, on revient à la sauce tomate dans les bonnes vieilles boîtes de conserve, simple, efficace, écologique !

De plus, sachant que le verre est recyclé à 63% qu’est ce qu’on attend en France pour remettre au goût du jour la consigne des bouteilles ?

Elle a mystérieusement disparu du territoire français dans les années 90, alors qu’en Allemagne, elle perdure, pourquoi ?

Et nous, pendant ce temps-là à la déchetterie d’Auroville, on passe des heures à trier par couleur des Tetra briks qui n’ont aucun avenir ici, à part polluer sols et cours d’eaux.

Notre projet est de les utiliser comme tuiles pour composer une toiture colorée, clouées sur une charpente, chiche !

En attendant, petite conseil d’amie, pour en tirer un maximum d’avantages, rien ne vaut un bon jus de fruits frais locaux et bio.

Car en détaillant attentivement l’étiquette des jus en bricks, à part du concentré, du sucre, de l’eau et de la chimie, c’est très cher payé pour quel bénéfice santé ?

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.