Augen Verloren in Regensburg - Crédit photo izart.fr

« Augen verloren in Regensburg…

18/05/2015 Bonjour à toutes et à tous,

Augen Verloren in Regensburg - Crédit photo izart.fr
Augen Verloren in Regensburg – Crédit photo izart.fr

J. a failli faire la une des médias.

Allemands.

C’est au petit matin que les amis qui l’accompagnaient sont allés signaler sa disparition à notre famille d’ami-e-s.

En effet, en milieu de soirée, alors que la fête battait son plein, leurs routes se sont séparées devant un distributeur de billets.

Augen verloren in Regensburg, perdu de vue à Regensburg, en français dans le texte.

J. s’est donc retrouvé seul, en pleine nuit à Regensburg, soit environ 4 km à vol d’oiseau du lieu d’hébergement.

Il a bien essayé de joindre ses amis par téléphone, mais aucune réponse.

Il a aussi essayé de refaire tout le parcours en sens inverse, peine perdue.

C’est dans la rue qu’il a alors approché des passants, rares à cette heure.

Pour leur demander un hébergement de nuit.

Difficile quand on ne parle pas allemand.

Mais facile à envisager pour qui pratique le CouchSurfing au quotidien à Marseille !

Au bout d’une heure, un jeune couple l’a finalement conduit jusqu’à son appartement et J. a passé la nuit sur un canapé douillet.

Peu de discussion, juste le temps d’échanger son pseudo sur le site pour proposer un hébergement en retour.

Après qu’il ait eu doucement refermé la porte de l’appartement derrière lui, sans réveiller les propriétaires, le matin, avec un rapide coup de téléphone, nous nous sommes retrouvés en ville.

A ce moment, j’ai reçu un appel de détresse de mon hôte qui m’annonçait la disparition de J., signalée quelques minutes plus tôt, par ses amis désespérés…

Bien sûr, je l’ai immédiatement rassurée, l’informant qu’il se trouvait à mes côtés !

Tout est bien qui finit bien.

J’ai un seul regret.

Même si le gagnant des 90 millions d’euros de l’EuroJackpot pour lequel nous avions joué deux tickets, le 16 mai, s’est fait connaître, il n’en demeure pas moins que J., après avoir fouillé et refouillé son sac et vidé toutes ses poches, J. n’a jamais retrouvé ces fameux tickets.

Si jamais vous apprenez qu’un SDF a fait fortune en fouillant dans une poubelle de Regensburg.

Quant à J., il est rentré en France sans encombre.

Mais il ne sait toujours pas chez qui, ni où, il a passé la nuit du vendredi 15 au samedi 16 mai 2015…

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.