« B comme Bleu de Provence »

13/04/2014 Bonjour à toutes et à tous,

Rencontre
Rencontre

J’y étais, vous y étiez, nous y étions.

Sous le ciel bleu de Provence.

Ça vaudrait le coup que je vous fasse un dessin.

Imaginez, pour les yeux, des lavandes qui commencent à prendre un ton gris clair, des touffes de thym aux petites oreilles vert tendre, des papillons citron titubants sous le soleil et des gros lézards aux têtes bleu fluo.

Et des enfants qui courent après les agneaux, des ruisseaux qui dégringolent en cascade, des montagnes rugueuses où s’engouffre la bise.

Rajoutez, pour les oreilles, le chant du coucou dans les bois, c’est bon signe, finies les gelées a dit J.P. et des vautours qui tournoient sur les crêtes d’en face, c’est bon signe aussi, pour les cadavres…

Humez aussi les arômes de miel des prunus en fleur, des aromatiques que nos pas froissent, de la terre humide autour des sources, des bourgeons de pin poisseux de sève et des romarins lourds de fleurs bleues.

Drôme provençale
Drôme provençale

Si de plus vous plantez quelques transats dans le décor et dressez comme C., une table dont l’abondance vient à bout de tous les appétits, même les plus aiguisés par la marche, bravo vous êtes proches de la réalité !

Reste que pour animer la magie du décor, la chaleur d’amis de coeur et de longue date est irremplaçable…

Merci à celles et ceux qui ont peuplé ce week-end de rêve.

Sans oublier le joyeux peuple des Schtroumpfs avec LI. à la cure de fraises/chantilly,  LO. aussi doux que l’agneau, et mademoiselle LA. très impatiente d’aller à son premier concert 🙂

Bien à vous,

Isabelle

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.