Pondy - Crédit photo DjoFrs
Pondy - Crédit photo DjoFrs

« BAC I comme Injustice »

06/07/2016 Bonjour à toutes et à tous,

Pondy - Crédit photo DjoFrs
Pondy – Crédit photo DjoFrs

Travail et mérite à l’honneur, le BAC I comme Injustice reçoit toutes les félicitations d’un élu…

Alors que j’épluche l’actu sur Tweedeck, un Tweet du Président de la Région Rhône-Alpes Auvergne, Laurent Wauquiez, ne manque pas de déclencher ma colère 🙁

La course aux élites s’encourage et pire, se monnaie : la Région, fière de ses bacheliers méritants leur attribue la coquette somme de 500€ pour l’obtention d’un BAC avec mention Très Bien !

Grand coup de com aux frais des contribuables, cela va sans dire, vos, nos impôts, etc etc…

Allez, une fois de plus, on encourage différences et résultats, élitisme et méritocratie au goût du jour.

Bon, faut pas rêver, en 2015, la filiale S raflait déjà deux fois plus de mention TB que les autres au BAC…

Et attention aussi aux choix des prénoms des candidates et candidats !

Certains très en vogue dans les milieux aisés obtiennent de meilleurs résultats que d’autres plus attribués dans des milieux moins favorisés, comme le développe Baptiste Coulmon dans une étude sur le BAC de l’année dernière.

Alors quand Laurent Wauquiez donne comme argument que par cette mesure nous soutenons aussi les classes moyennes, on ne peut que crier à l’intox devant cette fausse affirmation.

On attend maintenant le preuve de ce qu’il avance, pour justifier une politique élitiste, qui va renforcer les différences dès les bancs de l’école.

Dernier point vous avez bien compris le message : travail + mérite = récompense.

En dehors du schéma dicté par l’élu, point de salut.

Point d’issue valorisante mise en avant non plus, dans l’école de la réussite, pour la majorité des BAC, hormis ceux obtenus avec mention TB, alors ?

De quoi formater des générations de clébards qui vont obéir au doigt et à l’oeil pour obtenir le récompense agitée.

Et de rallonger la liste, après les Sans-dents, les Sans-sous, Sans-cerveaux…

Bon, ben moi je rêve toujours d’une école qui serait factrice d’intégration sociale et culturelle , vectrice d’épanouissement, formatrice d’adultes actrices et acteurs de leur vie.

Et aussi porteuse d’espoir pour des convaincu-e-s du bien commun, génératrice d’enfants épanouis et confiants, futur-e-s femmes et hommes en marche, debout, toutes et tous ensemble…

Allez, rendez-vous dans…

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.