« Ici-bas ce soir »

21/10/2014 Bonjour à toutes et à tous,

Barbelés
Barbelés

Rejoignant S. ce soir, pour une randonnée improvisée à la faveur du beau temps persistant, en route, la radio m’a rabattu les oreilles avec le décès soudain d’un big boss de l’industrie.

Oui d’accord, c’est pas donné à tout le monde de s’écraser en jet privé, surtout quand on est un magnat de l’industrie pétrolière.

Ça y est, on parle déjà de négligence criminelle, l’enquête va être menée, le crash reconstitué etc etc…

En tous cas, sur une piste d’aéroport, laisser traîner comme ça une déneigeuse, au volant de laquelle siège un conducteur ivre, première version des choses avant démenti, ça fait un beau début de polar glauque chez les soviets, vous ne trouvez pas ?

Bon, venons-en aux faits, qui pourrait bien en vouloir à cet illustre patron très ambitieux qui visait le marché russe pour en faire sa première zone de production d’hydrocarbures ?

A part ça, hier à Bagnolet (93), dans l’indifférence générale, près de 90 familles bulgares et roumaines ont été évacuées hors de la ville sous l’oeil vigilant des forces de l’ordre, après ordre d’expulsion de la mairie.

Une dizaine d’entre elles a passé la nuit dans la rue, sous la pluie avec femmes et enfants, faute d’avoir trouvé une solution de relogement.

Au retour des vacances scolaires, des enfants de Bagnolet ne retrouveront plus leurs camarades sur les bancs de la classe...

Je me souviens qu’à Gangi, des gens, que je ne connaissais même pas la veille, m’ont dit « Venez chez nous, il y a de la place pour tout le monde ! »

Sicile : 25% de chômage, une pauvreté palpable et un sens de l’hospitalité incroyable…

Je crois qu’on a encore de la marge avant que les choses et les mentalités ne changent ici.

Hier soir, il faisait bon écouter le chant des criquets et les chouettes de notre douce France.

Bien à vous,

Isabelle

Votre réaction

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.