Bénarès est une ville principalement mue par le commerce - Crédit photo izart.fr
Bénarès est une ville principalement mue par le commerce - Crédit photo izart.fr

« Bénarès est une ville mue par le commerce »

04/06/2018 Bonjour à toutes et à tous,
Bénarès est une ville mue par le commerce - Crédit photo izart.fr
Bénarès est une ville mue par le commerce – Crédit photo izart.fr

Ainsi que l’apprenais récemment, Bénarès est une ville mue par le commerce.

Là-bas, tout tourne autour du business.

Ce qui expliquerait les surprenantes et pas vraiment anodines rencontres que j’y ai faites.

Oui, il existe plus fort que les marchand·e·s de rues capables de vous fourguer à peu tout et n’importe quoi à n’importe quelle heure.

De l’alimentaire au vestimentaire, du religieux à l’humanitaire, tout se vend.

Mais une autre corporation sévit, celles des rabatteurs.

En moins de 10 mn, les deux petites européennes au teint rosé et fraîchement débarquées affichaient déjà un large sourire.

Nice experience, jubilaient-elles, en sortant du bar où les avait abordées un joli-gentil-poli-jeune-homme-du-cru qui maintenant les escortait.

J’en avais des frissons pour elles…

J’avais juste été aimablement abordée par un indien qui, dans un français impeccable, devisait sur le style d’Yves Saint Laurent et me vantait le tailleur chez qui Catherine Deneuve se servait.

Mais je ne l’ai pas suivi 🙂

Par contre, les deux hommes de confiance qui allaient mener notre barque sur le Gange, on les a crus sur parole avec mes amies !

Mais ils ne furent jamais nos capitaines de navire…

Et en bons multicartes qu’ils étaient, ils n’avaient pas non plus oublié de nous vendre la boutique de soies et cachemires qu’ils tenaient.

Impossible de leur échapper, car, ô grand hasard, nous les croisions sans cesse en ville !

Fallait le faire quand même parce que Bénarès, première destination de pèlerinage en Inde, draine du monde !

Mais ils réussirent tout de même à nous attirer dans leur magasin.

La vraie surprise fut d’y découvrir le patron… le vrai.

Que l’une d’entre nous connaissait depuis au moins une décennie !

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.