Bergère de France - Recto
Bergère de France - Recto

« Bergère de France contre Rafale d’Egypte »

03/03/2015 Bonjour à toutes et à tous,

Bergère de France - Recto
Bergère de France – Recto

Je me souviens de la petite bergère verte stylisée avec sa cape triangulaire et son bâton, sur l’enveloppe pré-imprimée : Bergère de France – 55 Bar-Le-Duc

Je me souviens aussi du précieux catalogue carré avec des dizaines d’échantillons de laines chatoyantes qui m’ont faite rêver des jours et des jours, quand maman le recevait.

Ah oui, maman et ses 5 soeurs tricotaient toutes depuis l’enfance, que ce soit en surveillant les plus jeunes, en gardant les vaches, à la veillée du soir…

Une longue tradition familiale comme dans des millions de foyers français, à l’époque où tout était fait main et maison.

Les plus grandes tricotant pour les plus jeunes, ça a duré quelques années puisqu’il y eut bientôt 11 enfants !

Elles portaient aussi à vélo, la laine des moutons de la ferme à la filature, mais une partie était filée à la maison.

Vendredi dernier, ça m’a fait un petit pincement au coeur d’entendre que Bergère de France, la dernière filature française en activité, était en redressement judiciaire.

Et puis après cela, qui des nouvelles générations aura envie, un jour, de prendre une paire d’aiguilles à tricoter ou un crochet ?

Bergère de France - Verso
Bergère de France – Verso

Enfin, 300 emplois qui vont disparaître et une tradition vieille de presque 70 ans qui va finir aux oubliettes, ça ne peut pas laisser indifférente.

Mais il faut reconnaître que c’est un détail de l’actualité, quand dans le même temps, la France vend 24 Rafales à l’Egypte pour environ 5 milliards d’Euros

Bergère de France contre Rafale d’Afrique…

De Marinette qui ne tricotera plus jamais, mais a tant tricoté en compagnie de ses soeurs, il me reste le dernier catalogue Bergère de France, année 2012-2013.

Je l’ai feuilleté sans conviction, repensant à tout ça, en écrivant cette Petite chronique.

Mais en le retournant, le verso m’a semblé ô combien prémonitoire

Bien à vous,

Isabelle

Votre réaction

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.