Bio c'est bon pour tout le monde - Crédit photo izart.fr
Bio c'est bon pour tout le monde - Crédit photo izart.fr

« Bio c’est bon pour tout le monde »

03/06/2017 Bonjour à toutes et à tous,

Bio c'est bon pour tout le monde - Crédit photo izart.fr
Bio c’est bon pour tout le monde – Crédit photo izart.fr

Quand je l’ai vu tellement affairé à fouiller dans des sacs en kraft, près des poubelles, je me suis dis, y’a pas de doute.

Bio c’est bon pour tout le monde !

Pas perturbé par les passants, le toutou qui cassait la croûte avec délectation, vers 23:30, sur les trottoirs de la Croix-Rousse, à Lyon.

Moi, je rentrais de réunion, où j’avais entendu pas mal de choses, des plus réalistes aux plus fantaisistes.

Des envies d’habitats partagés nées sur le tard qui m’avaient bien fait marrer, au rêve de lieu de vie communautaire, d’où l’on peut être exclu-e aussi vite qu’on est entré-e…

Voilà, voilà, faut de tout pour faire un monde, chacun-e sa route, chacun-e son chemin et… mieux vaut tard que jamais !

Bon, j’avoue qu’on a un peu, mais affectueusement, ricané avec ma voisine de chaise, M. en entendant tout cela.

Parce que, découvrir à la cinquantaine passée qu’on mène une vie de con-n-e rythmée par boulot, métro, dodo, et… rien d’autre, t’as encore du chemin l’ami-e, courage 🙁

Bref, c’est là que tu te dis, que nous nous sommes dit, heureusement, nos actions et nos convictions remontent à des décennies.

Que de chemin parcouru depuis, et c’est plutôt réjouissant !

Car même sans pognon, sans projet neuf conçu par un archi, sans piscine, sans accueil de chevaux, sans salle zen, sans barbecue ou raclette commun-e, … sans… sans… la simplicité volontaire est en toi !

Celle qui te permet de tout rêver, de tout concevoir, de tout quitter aussi pour repartir 😉

J’entends bien que c’est TRÈS RAREMENT par choix qu’on avance sans peur de posséder, et de perdre par la même occasion, la plupart du temps même, par obligation

Sans se rassurer, avec son petit matelas et son petit ventre, blotti dans sa zone de confort.

Mais ça permet de s’enrichir avec tant d’autres ressources, et non monnayables celles-là…

Bon, on va garder le contact avec M pour parler aussi du Portugal… tiens, il est ressorti du chapeau comme par magie, celui-là !

Voilà voilà voilà les petits cailloux qui s’espacent un peu moins.

Ma vie n’est pas un long fleuve tranquille, aucune crainte à ce sujet, c’est déjà bien !

Mais ô combien riche de rires, de délires, de chants, de rencontres, d’émotions, de partages, d’échanges…

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.