Bob the Devil in English - Crédit photo izart.fr
Bob the Devil in English - Crédit photo izart.fr

« Bob the Devil in English »

31/07/2019 Bonjour à toutes et à tous,

Robert le diable en français, ça donne Bob the Devil in English !

Dire que nul ne sait pourquoi ce joli petit papillon roux porte un nom aussi peu flatteur 🙁

Et on ignore tout autant comment est né le nom de la Carte géographique ou du Demi-deuil

Si vous croyez que c’est facile de traduire et d’expliquer les noms des papillons à un public d’anglophone !

Ils devaient bien être une douzaine sur la vingtaine de participant·e·s à cette sortie ENS le long du Rébenty.

Dont une russe qui m’a raconté que les rivières de son pays regorgeaient d’énormes écrevisses !

Mais ce jour elles n’étaient pas au rendez-vous de la rando, pas plus que le desman des Pyrénées ou la loutre d’Europe.

Il n’empêche que traversant un beau pré qui venait d’être fauché, j’ai fait ma provision de tendres pissenlits pour mon potage du soir.

Et grignoté quelques têtes d’ortie en direct pour les vitamines et les minéraux que la nature nous offre gracieusement 🙂

Puis, comme à mon habitude, j’ai planté le long du chemin de campagne, tous les noyaux de pêches et d’abricots conservés bien précieusement.

Mais cette fois j’ai aussi rendu autre chose à la terre.

Vous vous rappelez des boîtes à boutons qui renferment des trésors ?

C’est sous des noisetiers, à la lisière d’un bois, que j’ai creusé un trou minuscule.

Pour confier à la terre une petite dent de lait anonyme.

Avec, tissée aux noms et prénoms de ma mère, une étiquette pour marquer les vêtements qui n’avait jamais servi.

Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai pas pu les jeter…

Et pensé que ces deux-là aimeraient bien continuer le voyage ensemble 😉

Puis prolongeant ma soirée avec des ami·e·s anglais·e·s, j’ai eu soudain la surprise de découvrir que nos deux pays avaient… des boucs émissaires !

Après Bob the Devil in English et Robert le diable, scapegoat et bouc émissaire même combat !

Bon, comme l’origine de cette dernière expression est une référence religieuse, je vous laisse découvrir par vous-même 😉

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.