Bonnes affaires à tous les rayons - Crédit photo izart.fr
Bonnes affaires à tous les rayons - Crédit photo izart.fr

« Bonnes affaires à tous les rayons »

27/10/2013 Bonjour à toutes et à tous,

Bonnes affaires à tous les rayons, cher Monsieur le Directeur, vous avez vu juste !

Je suis cependant vraiment désolée qu’un de mes enfants vous cause autant de tracas

C’est vrai qu’il vous est reconnaissant de lui avoir procuré un emploi.

Pensez-donc, c’est la première fois qu’il a un nombre à quatre chiffres sur son compte en banque, comme il dit  !

Faut dire qu’il les a pas volés parce que des heures sup, il en a aussi fait un paquet pour tenir votre rayon bien agencé.

Et puis vous lui avez fait confiance dès le début, c’est important pour un jeune de son âge qui prend un premier emploi de se sentir responsabilisé.

En tous cas, il a eu plus de chance que son collègue qui a été remercié rapidement.

Et il n’en revenait pas d’avoir à dispatcher le travail à des collègues plus âgés que lui, avec seulement un moi et demi d’expérience dans la profession derrière lui !

Faut dire aussi que le chef d’équipe ayant du s’absenter précipitamment, fallait bien s’organiser à trois pour faire le boulot de quatre.

Mais comme il est dégourdi et motivé, il n’a pas rechigné devant le travail.

Et même il guettait avec impatience les derniers jours de la période d’essai pour déboucher sur un CDI comme on lui avait fait miroiter.

Mais que finalement on ne lui a pas accordé à la dernière minute.

C’était sans compter sur ce stupide accident.

Quand il m’a téléphoné, complétement sonné, il venait juste de se relever de la route…

Puis il ne pensait qu’à une chose, je vous assure, c’était sa prise de service de l’après-midi !

Pire, parce qu’il n’y aurait personne pour mettre les yahourts en rayon !

Moi j’ai pensé que ça ferait désordre qu’il se présente dans le rayon comme ça, le front en sang

Même lui au début, il a cru qu’il était tombé dans une flaque d’eau en passant sa main dans ses cheveux trempés.

Et quand il a demandé de l’aide à des gens sur la route… il se sont éloignés en le voyant dans cet état.

Vous avouerez que c’est quand même un comble pour un pompier de voir les gens s’enfuir quand vous leur demandez de l’aide !!!

Heureusement qu’il a de vrais amis qui l’ont bien pris en charge.

Bon, enfin, ceci ne s’est soldé que par un tour aux urgences.

Juste quatre points à l’arcade sourcilière plus quelques égratignures sur les doigts, les coudes, les hanches etc, etc…

J’imagine que cela a du être la panique dans le rayon en son absence.

Car même en cumulant deux journées en une, il ne venait pas à bout du retard !

Mais bon, cela aurait pu vous causer plus de tracas si un véhicule l’avait suivi…

Il ne se rappelle même plus combien de temps il est resté allongé par terre après sa chute de vélo

Dommage, il ne pourra même pas aller vous faire ses adieux, son contrat finissant durant l’arrêt de travail.

En tous cas, je me fais moins de soucis pour la bonne marche de votre entreprise depuis que j’ai vu que vous avez pris des mesures Anti-gaspi.

Je sais que vous n’avez pas votre pareil pour faire la chasse au gaspi et vous remercie de partager avec nous vos bons plans pour réduire la facture.

Ainsi, au début, il y avait le rayon Bonnes affaires avec des produits frais en dates courtes à prix réduit.

Ensuite vous nous avez généreusement proposé le pain de la veille à – 50 %.

Et maintenant le rayon Anti-gaspi, pour toutes les autres denrées alimentaires, c’est vraiment bonnes affaires à tous les rayons !

A force de persévérance contre le gaspillage, vous allez même, j’en suis convaincue, arriver à faire disparaitre ces bennes de la honte.

Oui, celles dans lesquelles finissent des cartons entiers de tablettes de chocolat à date dépassée ou des dizaines de litres de lait périmés, et autres sandwichs, yahourts…

C’est vrai que ça, même au bout d’un mois et demi de pratique, mon fils n’arrivait toujours pas à s’y faire.

Ben moi je vous dis rendez-vous à bientôt, faites-moi signe dès que le magasin ira mieux.

Ou pire, finalement, nous n’avons pas les mêmes valeurs…

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.