Joyeux !
Joyeux !

  [sam id= »98″ codes= »true »]

« Ça manque d’humour sur Facebook☠ »

30/10/2015 Bonjour à toutes et à tous,

Joyeux !
Joyeux !

Oui, je sais, je vis encore comme au temps des dinosaures.

Et pourtant en moins de 8 jours que j’ai accepté de suivre ma cop qui est partie en Amérique du Sudma vie a basculé…

Ah mais non, je ne suis pas partie hein !

J’ai juste voulu suivre son périple sur Facebook, mais y-z-ont-rien-voulu-savoir-les-chiens…

Alors j’ai appelé VITE !!! A L’AIDE !!! MON SPÉCIALISTE DE LA COMMUNICATION !!!

Comment je vais faire, moi, pour parler à celle avec qui je détiens le record des histoires d’amitié, hein ???

Depuis le temps qu’on se connaît… si si, nous étions même pensionnaires ensemble ???

Alors on a tellement de choses à se raconter, comment imaginer rester jusqu’au mois de février (2016) sans communiquer ?

A cause de toi, ma super cop, j’ai basculé dans un monde virtuel jusque là jamais exploré par mes mirettes

Ils m’ont forcée… ils m’ont contrainte, les gueux, à décliner mon identité, à raconter ma vie, à montrer patte blanche…

Ben oui, maintenant, nous causons sur Facebook.

No comment, ils n’ont rien voulu savoir eux, malgré mes supplications, laissez-moi parler à ma copiiiiiine, de grââââce !!! 

C’est pas comme toi avec ta moto – enfin celle de D. qui était à ton nom plus exactement – t’as réussi à les convaincre, les douaniers péruviens qui le retenaient …

Oui enfin, vu le temps qu’il a passé les mains dans le cambouis à réparer la moto, ensuite, c’eût été dommage pour toi de continuer toute seule 🙁

Bref, je disais donc que j’ai pas pu faire autrement, y’a pas de plan B.

Y’a qu’un plan F comme Facebook.

Bon, c’est bien mal me connaitre que de croire que j’allais leur lâcher plus d’info, une fois passée à l’envers du décor ^^

Je me suis dit, tiens, vous allez voir ce que vous allez voir, il y a 5 mn, vous ne vouliez pas négocier et maintenant vous essayez de faire les gentils en me proposant tout un tas de douceurs…

Alors, ils ont cherché à savoir où j’habitais en me proposant tout un tas de bled que je ne savais même pas d’où ils les sortaient, mais eux devaient bien le savoir !

Les satellites russes et chinois.

Ben voilà, j’ai répondu que j’habitais à Pétaouchnok, comme d’hab…

Pfff… Ça manque d’humour sur Facebook☠

Mais mes autres blagounettes, ils ne les ont pas trouvées 🙂

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.