Ça tombait vraiment mal - Crédit photo izart.fr
Ça tombait vraiment mal - Crédit photo izart.fr

“Ça tombait vraiment mal”

29/04/2021 Bonjour à toutes et à tous,

Ça tombait vraiment mal, ce matin-là.

J’avais pris congé de mon collaborateur, il avait des interventions à faire en dehors du studio.

Du coup mon programme était d’avancer mon dossier Newcomer, dernière et grosse étape du process d’intégration à Auroville.

Tout était prêt, j’avais les documents à imprimer sur clef USB grâce aux bons soins de L.

En effet, pas de possibilité avec la tablette d’en connecter une, à moins d’avoir l’adaptateur… que je n’ai pas, évidemment.

Ensuite j’ai rempli et fait viser à la reception le formulaire justificatif de mon hébergement.

La CB était aussi dans mes papiers pour aller retirer du cash à l’ATM.

Puis à verser sur mon compte pour alimenter la caution d’un billet A/R pour la France, au cas où…

La photo d’identité, la copie du passeport et du visa étaient également prêtes.

Dans les sacoches de mon vélo j’avais aussi fourré ma paire de sandales, pour faire doubler la semelle en passant devant le cordonnier.

Mes sacs de courses calés au milieu de tout ça, j’étais à l’heure et fin prête pour enfourcher ma bicyclette.

L’effet douche froide devant le pneu à plat, vous connaissez ?

C’est exactement ce qui m’arriva à environ une semaine du même incident technique…

Ne me restait plus qu’à dire adieu aux courses, prévues dès l’ouverture, à 9:00.

Une vingtaine de minutes plus tard, j’attaquais, avec déjà du retard, mon programme d’enfer.

Et procédais d’abord à la dizaine d’impressions de documents stockés sur ma clef USB.

Puis faisant ensuite fi des préconisations notées sur les documents en ma possession, je me pointais au Service Financier ce 28 Avril au matin.

En effet il était noté de ne pas se présenter du 25 au 30 de chaque mois, ni du 1er au 5… j’étais absolument pas dans les clous.

Mais Corona oblige, tout est désorganisé, voire fermé, voire annulé, donc… je tentais de passer à trav.

C’est exactement ce qui se produisit.

Une heure plus tard, je repartais, à ma grande surprise, avec toute cette partie de mon dossier finalisée et mon Account Number en poche.

Je vous jure que j’ai savouré ce moment-là, je l’avais enfin ce satané compte !

Plus d’Aurocard à sortir à tout moment, plus de calculs approximatifs non plus, maintenant j’ai tout le suivi de mes dépenses en ligne et en temps réel.

Boostée par ce demi-succès, je me dirigeais hardiment vers les bureaux d’un autre service, celui de la coopérative uniquement accessible aux Newcomer et Aurovilians.

Je commençais à bredouiller un vague truc en anglais pour expliquer ma présence, lorsque mon interlocutrice me lança… You are Isabelle ?

Mon dossier rempli en ligne quelques semaines plus tôt et mon Account Number délivré le jour-même me permettront d’accéder au service de la coopérative dès le 1er mai, bingo !

Ça veut dire que j’ai défini une somme qui sera, tous les mois, débitée de mon compte et me permettra d’effectuer les achats alimentaires, sanitaires et ménagers.

Le tout sans manipuler de numéraire, plutôt sympa non ?

Et juste à côté de la coop, j’ai déjà jeté un œil et trouvé mon bonheur au Freestore en dégotant 3 pantalons de second hand, impeccables pour le travail !

La friperie gratuite est alimentée par les dons de particuliers et de certains unités de confection textile.

Ne me restait plus qu’à me diriger vers l’ATM du village pour retirer du cash.

Et là, je vis un truc affiché sur l’écran… ça tombait vraiment mal.

Bien à vous,

Isabelle


Vous avez aimé :



Vadouvan de Pondichéry

Le vadouvan est un mélange d'épices douces prêtes à l'emploi, aux origines indiennes et adaptées à la cuisine français...

8,90 €

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.