Carrément passée de l'autre côté - Crédit photo izart.fr
Carrément passée de l'autre côté - Crédit photo izart.fr

« Carrément passée de l’autre côté”

25/08/2020 Bonjour à toutes et à tous,

Bon, comme le postait une amie en commentaires, effectivement je crois bien que ce coup-là je suis carrément passée de l’autre côté…

Définitivement je dirais, même.

Je n’ai pas provoqué les évènements, mais faut bien avouer que tout s’est enchaîné et continue encore dans ce sens, bien malgré moi.

Paraît-il qu’il est impossible de résister à l’appel de Mère, ce n’est pas moi qui dirait le contraire…

En moins d’une semaine j’ai rencontré vraiment deux belles âmes.

Généralement, ce sont toujours les plus discrètes, ces rencontres.

Croiser des gens dotés d’une modestie incomparable doublée d’une vibration extraordinaire, ça ressemble tellement à l’Auroville de Mère.

Certes, ils ne s’affichent pas ces gens-là, on ne les entend pas et on les remarque encore moins.

Leur ego ? Connaît pas !

Leur mental ? Connaît pas !

Y’a juste la sincérité et la pureté de leur âme qui émerge et pulse à des niveaux de vibrations vertigineux.

Effectivement, j’en rencontre plus dans l’espace limité d’Auroville qu’à n’importe quel autre endroit déjà foulé sur terre.

Et là, en pleine connexion et en pleine conscience, tu peux connaître le plus total lâcher prise, quelle paix intérieure !

Plus de besoin, plus d’envie, plus de regret, plus de souvenir, plus de projet, plus… plus… plus… je suis.

Comme enracinée à cette terre nourrissière qui me donne chaque jour l’énergie d’aller en avant.

Ensemble.

Connectée à toutes les cellules qui m’entourent, les arbres de la forêt, le sable de la mer, l’ocre de la terre, le vent du large, l’eau de la mousson, le ballet des hirondelles

Le voyage ne fait que commencer.

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.