Ce matin je suis portugaise - Crédit photo izart.fr
Ce matin je suis portugaise - Crédit photo izart.fr

« Ce matin je suis portugaise »

11/07/2016 Bonjour à toutes et à tous,

Ce matin je suis portugaise - Crédit photo izart.fr
Ce matin je suis portugaise – Crédit photo izart.fr

Ce matin je suis portugaise.

Ronaldo, j’ai souffert en silence avec vous.

Non, je n’étais pas devant le match hier soir.

Plutôt au fond de mon lit, le corps endolori.

En essayant péniblement de dormir pour oublier…

Merci mon Dieu d’avoir abrégé mon calvaire.

Le voisinage hurlant de plus belle toutes les fois qu’il y avait la moindre action, c’était de trop 🙁

Et moi qui rêvait de m’assoupir pour oublier ma souffrance.

Voilà pourquoi je me suis mise à espérer en secret que la France perde.

Parce qu’aussi le Portugal affiche un taux de pauvreté parmi les plus hauts de l’EU.

Parce que son gouvernement a mis en place des structures pour accueillir 10000 réfugiés syriens, afghans ou irakiens.

Parce son équipe de foot occupe la sixième position, en valeur de marché pour l’Euro 2016 avec 13.86 M€.

Parce que l’Espagne, tête de liste, affiche quant à elle, presque le double avec 24.98 M€.

Parce qu’aussi en France, on a affirmé sans honte que les problèmes sociaux se régleraient avec quelques baballes dans le filet.

Dommage, par contre, que je n’aie pas pu sauter du lit d’un seul coup, peu avant minuit.

Et crier Ferme ta gueule on dort ! par la fenêtre à la personne qui a pris le micro.

Pour adresser un grand merci au public venu assister à la retransmission du match en direct, sur écran géant…

Merci, oui, je rajouterai, pour cet engagement citoyen.

Merci encore pour cet élan de fraternité.

Merci également pour ce désir d’unité.

Merci, finalement, pour ce sentiment de cohésion nationale.

Bref, la fête est finie, et c’est tant mieux…

Et l’état d’urgence avec, j’espère que vous n’avez pas oublié 🙂

Enfin une victoire en vue, celle contre l’escalade de la répression en France.

Paraît que tous les CRS de France auront un jour de congé offert pour fêter l’événement.

Ben alors… que la fête commence !

Bien à vous,

Isabelle

Votre réaction

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.