Ce que la chatte ne sais pas - Crédit photo izart.fr
Ce que la chatte ne sais pas - Crédit photo izart.fr

« Ce que la chatte ne sait pas »

20/04/2014 Bonjour à toutes et à tous,

Ce que la chatte ne sais pas - Crédit photo izart.fr
Ce que la chatte ne sais pas – Crédit photo izart.fr

Ce que la chatte ne sait pas, mais que tous les enfants savent bien, c’est que maman, elle a des yeux de partout !

Même derrière la tête.

Même quand les enfants sont tous seuls en bas, et qu’elle, elle est en haut.

Je crois qu’il y en a un qui s’en rappellera toute sa vie.

Parce que maman elle était en haut dans la chambre quand elle lui a dit d’arrêter de manger des bonbons en bas dans la cuisine 🙁

Et ben c’est pareil quand maman descend dans la cuisine et que la chatte, dans son panier, la suit d’un oeil, c’est qu’elle espère qu’on ne va pas découvrir son forfait…

Tu parles, quand la porte du placard où sont rangées les boîtes de ronron est entrebâillée, c’est signé ça.

Oui, parce qu’elle a beau être maligne la chatte, et crocheter les portes par en-dessous avec sa patte, elle n’a pas encore compris qu’il fallait les refermer pour que ça passe inaperçu 🙂

Et c’est comme quand elle visite les dessus de tables et de meubles, elle ne réfléchit pas qu’il ne faut pas passer dans l’évier avant, c’est signé aussi…

Fleurs
Fleurs

Bref, hier elle a volé une asperge dans le plat, je suis tombée nez à nez avec elle qui se sauvait dehors avec son butin.

Bon, on savait qu’elle était fêlée, elle adore aussi les haricots verts, mais d’ici à voler des asperges 🙁

Enfin, fêlée, c’est de circonstance avec Pâques… oui, c’est ça, les cloches 🙂

Mais dans le programme, il y en d’autres de fêlés.

Je pense que ma grande surface détestée a du faire un gros flop au rayon fruits et légumes hier, je n’en croyais pas mes yeux…

Des barquettes de pensées et de violettes étaient proposées en tête de gondole pour ces fêtes !

Vous avez vu qu’en plus elles sont sans origine, des fleurs clandestines jusque dans nos campagnes…

Bon, je vais vous dire moi, d’où elles viennent, elles viennent d’Israël, c’est marqué sur les barquettes.

Ça fait peut-être plus exotique que d’aller les ramasser les mêmes fleurs dans son jardin ou dans les jardinières de la commune ?

Chenille verte
Chenille verte

Décidément, ma grande surface détestée ne fait pas encore dans l’économie durable locale et solidaire.

La planète vous dit merci, une fois de plus.

Tiens d’ailleurs, elle est passée où la pub de Leclerc qui s’affichait avec les producteurs locaux ???

Ah bon, ils pointent au chômage maintenant…

Allez, c’est gentil comme nouveauté ça, quand vous aurez des gros vers, des scorpions, des grillons et des serpents au rayon frais, à côté des steaks, on en reparlera 😉

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.