C'était un élève brillant et atypique - Crédit photo izart.fr
C'était un élève brillant et atypique - Crédit photo izart.fr

« C’était un élève brillant et atypique »

20/05/2017 Bonjour à toutes et à tous,

C'était un élève brillant et atypique - Crédit photo izart.fr
C’était un élève brillant et atypique – Crédit photo izart.fr

« – Vais faire les courses, tu veux que je te prenne quoi ?

– Rien à manger pas faim merci

– Même rien à boire ?

– Prends-moi juste une boisson stp

– Du lait d’amandes ça te va ?

– ??? »

Son pote a du halluciner !

Avec E., on s’est marré à la lecture des sms échangés entre les deux zozos et qui transitaient par son téléphone…

Mais rien d’anormal pour quelqu’un de notre famille, habitué à manger ou boire des choses bizarres 🙂

A La Vie Claire, nous sommes toutes deux en caisse, côte à côte.

 » – Oh , vous êtes la maman de J. il me semble…

– Oui, c’est bien ça, je me souviens bien de vous aussi, Mme M., sa maîtresse de CM2 !

– Alors, qu’est-il devenu ?

– Il est parti travailler à l’étranger, résident indien…

– Ah ça lui ressemble, c’était un élève brillant et atypique… oui, je me souviens bien 🙂 »

Ah bon, vraiment… j’ai tellement l’impression qu’ils ont tous le même profil mes kids !

Non, je n’ai pas les chevilles qui enflent, merci 😉

Oui, c’est quand même vrai en y réfléchissant bien, tous des parcours scolaires, sportifs, professionnels et même ludiques (très) atypiques.

Un mélange, en vrac et dans le désordre, de championnat de France de Boogie-Woogie, école de design, composition de MAO, salon de coiffure, NTIC, création de nœuds papillons, MMA, production horticole, chant choral, aquascaping, culture d’orchidées, sport-études de foot, VVD, régie de café-théâtre…

Ben dîtes-donc, mine de rien, on en exploré des possibles, ensemble.

Quelle aventure palpitante quand on commence à en dresser l’inventaire !

Et dire que ce n’est pas fini…

Demandez, je suis sûre qu’on aura un truc en commun à partager grâce à nos expériences multiples 🙂

Mais bon, comme je disais à l’un des kids l’autre jour, les chats ne font pas des chiens…

Sauf qu’en ce qui me concerne, avoir plusieurs cordes à son arc, comme on me le répétait sur le ton du reproche, scolairement ou professionnellement, c’était vécu comme un handicap 🙁

Ah ben oui, j’aurai pu être comptable, prothésiste, agent d’accueil ou réceptionniste…

Ah ben, excusez, j’étais avant tout une passionnée, émerveillée, et le suis toujours, par tant de choses 😉

Et en permanence curieuse de tout, et même de rien, je le revendique aussi…

C’est sans doute M. qui a raison, avec sa façon bienveillante de me dire M’man t’étais une génération Y avant l’heure !

Ben oui, j’aurais aimé être de partout et ne pas devoir choisir entre la peinture ou la musique, l’écriture ou la peinture, les sciences ou les langues, l’histoire de l’art ou les sciences, la peinture ou les langues…

Comment vouliez-vous que je m’y retrouve ???

Résultat, j’ai goûté à tout, par fragments beaucoup, par envies à la folie, par intuition toujours.

Sans exercer longuement dans un vrai métier et reconnu comme tel, ni munie du bon diplôme qui cadrait bien avec les bonnes études.

Parcours d’épicurienne ?

Yes, et le temps passant, j’assume pleinement de ne pas avoir choisi 😉

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.