Courage et soyons fortes - Crédit photo izart.fr
Courage et soyons fortes - Crédit photo izart.fr

« Courage et soyons fortes »

18/03/2017 Bonjour à toutes et à tous

Courage et soyons fortes - Crédit photo izart.fr
Courage et soyons fortes – Crédit photo izart.fr

C’est l’histoire de trois amies qui ponctuent toutes leurs conversations de courage et soyons fortes.

En l’espace de peu de temps, l’une a gardé des séquelles de son passage sur le billard.

L’autre a fait un burn-out professionnel.

La troisième a les huissiers aux fesses.

Pour la première, après un diagnostic de cancer annoncé très brutalement et l’opération jugée incontournable, le pire était à venir.

Personne ne savait par quel malheureux hasard elle faisait des fausses routes en essayant de s’alimenter, ni pourquoi elle ne retrouvait pas l’usage de la parole, suite à l’intervention chirurgicale.

Une corde vocale abîmée de façon irréversible.

Sans voix, et en relation avec de la clientèle, un sacré handicap pour exercer son travail.

D’orthophoniste, en ORL, en chirurgien, en kiné… elle court pour tenter de comprendre, abasourdie par ce qui lui arrive et ce qui l’attend.

Vous possédez une IMPRIMANTE, alors je peux vous expliquer comment lui venir en aide immédiatement, juste en modifiant un peu vos habitudes 😉

Pour la seconde, après des menaces personnelles, des intimidations et des dossiers qui ont atterri sur le bureau d’un juge, tout s’est fini par un méga burn-out dans le milieu professionnel où elle évoluait.

Mal.

Toujours en arrêt, elle a cependant trouvé un nouveau poste de travail mais assez éloigné de son domicile actuel.

A présent, il lui faut se reloger en urgence, dans un logement Type 4, ou alors elle envisage de quitter définitivement la région.

Si vous avez un plan pour l’aider à trouver rapidement et localement un logement, je transmets, merci 😉

Pour ma part, des nouvelles fraîches à vous communiquer dès la semaine prochaine, ouf, le week-end c’est relâche !

Et comme pour confirmer l’optimisme qui les caractérise, la première des amies a eu la joie d’apprendre qu’elle ne couvait pas un cancer.

La seconde rempile dans un emploi au profil moins dur.

La troisième tient le coup grâce à ses ami-e-s formidables, des vrai-e-s 🙂

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.