Dans les entrailles des Batu caves - Crédit photo izart.fr
Dans les entrailles des Batu caves - Crédit photo izart.fr
Vous avez aimé :
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

« Dans les entrailles des Batu caves »

07/02/2018 Bonjour à toutes et à tous,

Ici, des gens gravissent l’escalier les bras chargés d’offrandes pour les apporter au temple dans les entrailles des Batu Caves.

Réputé pour être le plus grand temple hindou hors territoire indien, les pèlerins s’y pressent et posent devant, pour l’incontournable selfie.

Dans les entrailles des Batu caves 2 - Crédit photo izart.fr
Dans les entrailles des Batu caves 2 – Crédit photo izart.fr

Histoire de prouver à la famille que le rituel a bien été exécuté dans la tradition 😉

En même temps, il y a moins foule que quelques jours auparavant, le 21 janvier, quand a été célébrée Thaipusam.

Cette fête est un hommage à Murugan, lui-même plus jeune fils du dieu Shiva et de sa femme Parvati.

Bon, et pour la petite histoire, Parvati conçoit ensuite Ganesha seule et Shiva le reconnaît comme fils.

C’est terriblement d’actualité… et pourtant ça date de quelques siècles 😉

Près d’un demi-million de personnes se sont alors rassemblées dans ce lieu de pélerinage à l’occasion de la fête célébrée par les hindous du monde entier.

Auparavant, il va falloir grimper au temple par un nombre incalculable de marches pour s’élever à 100 mètres au dessus du sol.

Et néanmoins esquiver les singes qui ont les yeux de partout.

Surtout sur vos sacs (plastiques 🙁 ) et autres besaces que vous tenez à bout de bras, surtout s’ils détiennent d’alléchantes victuailles !

Les primates vivent là en bandes organisées, très exercées à la rapine 😉

De l’autre côté, en se rendant à la grotte du Râmâyana; le poème qui raconte le parcours de Rāma, on peut admirer la représentation de Hanumān, le dieu singe.

Donc, c’est bien aussi leur royaume ici !

Enfin, pour clore la petite histoire, je vous rappelle que Rāma est le septième avatar du dieu Vishnou.

Et qu’il a conquis Sītā, un des avatars de Lakshmi !

A méditer en montant les marches, comme dans tout pélerinage

Cependant, quel beau spectacle tout au long du parcours jusqu’à l’aven de 50 m de diamètre et profond de 200 m !

Dans ces cavités naturelles sur plusieurs niveaux, la couleur des temples baignés par la lumière naturelle est magnifique.

Mais tandis que monte aussi la chaleur du soleil, il est temps de descendre !

Bien à vous,

Isabelle

2 Commentaires

  1. ah ! ça c’est vraiment le truc qui m’emballe ! je ne savais pas que même ici Murugan était vénéré, car il l’est surtout en Inde du sud. Et Hanuman aussi, oh la la ! on est en pays de connaissance… et franchement les couleurs sur les escaliers j’adore ! on se croit en Inde au carré ! Merci pour ce petit pèlerinage sympathique !

Votre réaction

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.