De délicieuses pâtes al bouillie - Crédit photo izart.fr
De délicieuses pâtes al bouillie - Crédit photo izart.fr

« De délicieuses pâtes al bouillie »

06/12/2020 Bonjour à toutes et à tous,

L’autre jour, au restau pour le déjeuner, C. a dégusté de délicieuses pâtes al bouillie.

De délicieuses pâtes al bouillie, allez-vous me dire ?

Vous connaissez les pâtes al dente, n’est-ce pas ?

Et bien là c’est tout simplement… le contraire !

Genre on vous sert une assiette de pâtes qu’on dirait prédigérées.

Moi, je trouvais limite que ça ressemblait à la gamelle du chien

Pas de bol pour C. qui pensait déguster de bonnes pâtes à la sauce tomate basilic.

Comme il n’y en avait plus, le chef lui proposa alors des pâtes aux champignons et à la crème.

Grand mal lui prit d’accepter.

Elle faisait pitié à touiller et retouiller sa platée avec un profond dégoût affiché sur les lèvres.

Avec J. on avait joué plutôt la prudence avec un plat traditionnel indien : dosa, sambar et chutney.

Là au moins, pas de mauvaise surprise !

Il arriva cependant pire lorsqu’elle proposa à notre tablée de partager un dessert.

Pour ma part ce n’était vraiment pas nécessaire.

Heureusement, j’ai toujours ma carte joker sans gluten

Ils se partagèrent alors à deux une part de gâteau énorme, recouverte de crème jaune.

Ne me demandez pas quel en était le parfum, aucun des deux ne sut le définir.

Je vis juste la grimace s’afficher sur leurs visages quand ils commencèrent à goûter la crème.

La pâte n’était pas cuite, épaisse de surcroît, et le tout sortait visiblement du congélateur.

Ce fut donc très comique de les voir échanger des politesses jusqu’à la dernière bouchée !

Pour une première dans cet établissement, je remercie ici-même le collègue qui m’a offert le repas.

Mais peu de chance que j’y retourne, prix et qualité, c’est pas ma tasse de thé.

Continuons à faire dans le traditionnel indien, pas cher et sans mauvaise surprise.

Testé pour vous, les restaus se suivent mais ne se ressemblent pas !

Car heureusement pour la copine, le dessert du restau suivant fut une réussite.

Tout comme le plat principal, parfumé et goûteux à souhait, digne d’un vrai cuisinier, quoi.

Bien à vous,

Isabelle

2 Commentaires

  1. Il y en a qui ne sont vraiment pas gênés pour offrir (enfin… vendre !) n’importe quoi ! il faudrait quand même leur proposer de prendre quelques cours de cuisine avant d’ouvrir un resto, c’est la moindre des choses !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.