De l'excès à la simplexité - Crédit photo izart.fr
De l'excès à la simplexité - Crédit photo izart.fr

« De l’excès à la simplexité »

21/01/2015 Bonjour à toutes et à tous,

De l'excès à la simplexité - Crédit photo izart.fr
De l’excès à la simplexité – Crédit photo izart.fr

Je suis toujours étonnée par le fait que certaines « modes », dans le domaine de la médecine, soient, avec le temps, souvent relativisées, quand elles ne sont pas purement contestées…

La médecine n’est pas science exacte.

En plein questionnement lié aux événements, la France soudain, porte à sa jeunesse un certain regain d’intérêt.

L’accessibilité à toutes et tous du Service Civique devient une priorité pour mieux vivre la citoyenneté, on parle de dialogue et d’ouverture aux valeurs républicaines dans l’enseignement.

Bref, comme si la France découvrait tout à coup qu’elle avait mis de côté toute une frange de sa population.

Par omission ? Par égocentrisme ?

Oui, il y a un gros décalage entre les générations d’avant l’ère numérique et celles d’après, et le dialogue est difficile parce qu’elles ne sont pas sur la même longueur d’ondes…

Oui, les générations d’après ont une longueur d’avance, et celle-ci semble à peu près aussi importante que le passage de l’avant à l’après électricité.

Je pense tristement à ces gamins – 75 % de sexe masculin tout de même – qui, ces dernières années ont été bourrés de Ritaline, vous savez ces hyperactifsemmerdants en classe comme à la maison…

Même pas foutus de fixer leur attention face à des méthodes pédagogiques d’enseignement pourtant ré-ré-ré-ré-actualisées, ou simplement de se tenir tranquilles comme on leur demande…

J’ai déjà parlé de ça dans une Petite chronique, parce que si cette molécule avait été aussi abondamment distribuée à l’époque qu’aujourd’hui, je crois qu’il y en a plus d’un à la maison qui y serait accro !

Ben oui, désolée pour les parents et les enseignants, c’est fatigant d’élever des enfants.

Ben non, ils ne sont pas encore livrés avec une notice explicative ou un bon de retour.

Qu’est ce qu’on a fait de tous ces gamins qui ne demandaient qu’à vivre et à bouger normalement ?

Retour de manivelle avec effet de bombe à retardement

Tiens, maintenant on commence à se demander si on n’a pas poussé un peu trop loin la molécule…

Un certain Ora ïto, lui, avait plutôt mal démarré en se faisant renvoyer de l’école.

Mais finalement, il a volé de ses propres ailes, détournant, en toute illégalité bien sûr, des articles des marques Vuitton, Bic, Nike, Apple… et après avoir mis le tout en ligne sur le Net !

Voilà, c’est comme ça qu’il s’est vu proposer une collaboration, suite au succès de ses réalisations qui n’avaient même pas été fabriquées 🙂

Mais il dit bien, dans l’entretien avec Philippe Vandel, que toute son inspiration créatrice s’est construite durant l’enfance, ses projets n’ayant pu être réalisés qu’une fois devenu adulte.

Fondateur également du MAMO dans la Cité Radieuse de Marseille, créée par Le Corbusier, il multiplie les paris et les projets, maniant souvent le tout avec humour et même provocation.

J’aime le terme simplexité inventé par Ora-ïto « L’art de donner à un objet aux fonctions complexes une apparente simplicité ».

Il résume à lui seul toute la situation…

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.