Des ammas bien consciencieuses - Crédit photo izart.fr
Des ammas bien consciencieuses - Crédit photo izart.fr

« Des ammas bien consciencieuses »

21/05/2021 Bonjour à toutes et à tous,

Quelle chance que ce soit des ammas bien consciencieuses qui viennent effectuer le ménage de ma chambre !

Tellement consciencieuses, qu’à mon retour du travail j’ai constaté qu’elle avait vidé toute la poubelle dans laquelle j’avais amassé mon trésor.

Trésor constitué patiemment et uniquement de… sacs de croquettes de chiens et chats découpés en lanière puis soigneusement lavés et séchés au soleil.

Sans se préoccuper du pourquoi du comment, ces braves dames se sont emparées de la chose pour l’acheminer illico vers la poubelle centrale de la résidence.

Adieu chiens, chiennes, chiots, chats, chattes et chatons, stérilisés, castrés ou pas, actifs ou pas, malades ou pas et croquettes au thon ou au poulet !

J’ai immédiatement prévenu mon collègue de travail que je lâchais l’affaire, c’est mort je ne recommence pas tout à zéro

Alors que je lui faisais part de cette sage décision, comme d’hab – merci qui – un plan B m’est immédiatement apparu en flash.

J’allais remplir de toute autre chose le coussin en PVC censé grossir grâce à la récupération d’emballages en plastique…

Emballages plastique que je n’utilise pas, d’où l’idée d’utiliser des sacs de croquettes, qui eux, ne se recyclent pas, vous me suivez ?

Les chutes de papier bulle de récup, elles, feront très bien l’affaire, et ça c’est du vrai UpCycling !

Bon, pour l’heure ça sent la pluie au dehors, même si elle ne s’est pas encore pointée.

Ma météo interne a vu juste, j’ai même prédit plusieurs jours de pluie, on va voir.

Alors en pareille circonstance, on se dépêche de tirer un seau d’eau et de mettre les appareils en charge.

Parce que les coupures d’électricité vont souvent de paire avec les coupures d’eau, la totale, et dans le noir !

Un ami natif d’Auroville m’a dit que ces jours la mer était à 31°, ce qui n’est absolument pas normal pour la saison.

C’est en effet le signe annonciateur de cyclones et autres festivités déjà testées, mais jamais en été.

Mon téléphone affichait alors 32°, température ressentie 42°, et le corps, même aguerri, encaisse mal.

Pendant ce temps-là, circulent sur Messenger des chèques énergie qui me rappellent que moi aussi jadis, j’en fus destinataire, familles modestes qu’ils disaient…

Vous voulez que je vous dise, je suis drôlement contente tout d’un coup de ne plus avoir ces préoccupations-là !

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.