Des bons côtés du confinement - Crédit photo izart.fr
Des bons côtés du confinement - Crédit photo izart.fr

« Des bons côtés du confinement »

07/12/2020 Bonjour à toutes et à tous,

« – En fait ça ne fait pas longtemps que je cuisine, juste depuis le confinement…
– Ah oui ?
– Avant j’allais tout le temps manger au restaurant ! »

Des bons côtés du confinement… ou comment changer ses mauvaises habitudes.

D’abord elle a commencé à faire son pain maison.

Puis ensuite elle a acheté une cocotte minute électrique.

Je ne savais même pas que ça existait…

Tu mets ton riz, tes épices, tu règles le bouton et 10 mn après c’est prêt !

Je n’ai pas pipé mot, mais quelle différence avec une casserole ???

C’est un bon début on va dire, parce qu’il faut un début à tout, certes.

En tous cas, son gâteau au chocolat sans gluten et à la poudre d’amandes était délicieux, pour une première, bravo !

Car ce soir-là, surprise nous étions trois gluten free dans la petite assemblée réunie pour fêter un anniversaire.

On passe moins pour des intrus à trois déjà !

Moi, dans ces cas-là, comme souvent, je prépare des pakora.

Ça change du sucré, en général tout le monde aime, et pas loupé, je rentre avec le plat vide.

Bon, j’ai aussi fait acte silencieux de réprobation.

En m’éclipsant de la causerie dont j’étais témoin auditive malgré moi.

Car selon comment sont disposés les sièges dans les réunions, on assiste parfois à des conversations croisées.

Il s’agissait là d’un monsieur d’un certain âge qui racontait comment, installé avec une jeune femme au restaurant, il avait du essuyer tous les regards environnants.

Tous les regards des autres femmes bien entendu… était-ce vraiment utile de le préciser ?

C’est à ce moment précis que je me suis levée pour aller me rendre utile en cuisine auprès du maître de cérémonie 😆

Les radoteurs bedonnants aux cheveux gras, non merci, c’est dit.

Tout ça sent le dérèglement de prostate mon brave.

En tous cas, depuis que j’ai reçu l’information de me remettre à peindre, je baigne dans le bonheur.

Ainsi, deux nouvelles peintures ont immédiatement fait deux cadeaux d’anniversaires personnalisés !

Des bons côtés du confinement à se retrouver invitée de-ci de-là et faire de belles rencontres, j’adore !

Et cerise on the cake, peu avant, une amie qui passait à la maison a justement vu ces deux peintures.

Et de me proposer d’en vendre au profit d’une action pour acquérir de nouvelles terres à Auroville.

Ben voilà, c’est parti pour de nouvelles aventures, promis je vous tiens au courant !

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.