Deux fois son âge - Crédit photo izart.fr
Deux fois son âge - Crédit photo izart.fr
Vous avez aimé :
[Total : 1   Moyenne : 5/5]

« Deux fois son âge »

08/03/2015 Bonjour à toutes et à tous,

Ouf, on a réussi à tous se retrouver pour aller dîner au restaurant en famille.

Voyant arriver l’hiver, on avait essayé de trouver une date, mission impossible en 2014.

Ah oui, parce que notre tradition s’est imposée de faire un bon, voire très bon restaurant (tant qu’à faire), une fois par an.

La dernière tentative fut annulée pour cause de maladie de ma part, bien regrettable.

Parce qu’ils étaient tous là pour une fois, ça devient de plus en plus dur à perpétuer !

Donc après avoir fait un sondage au fur et à mesure des dernières infos recueillies, nous étions tous là en fin de semaine.

Voire même présent·e·s un peu avant ou un peu après pour certain·e·s, mais fins prêt·e·s pour le rituel.

La conversation s’est joyeusement engagée autour des anniversaires.

Entre d’abord une variation de foie gras français en bavaroise de champagne excellente.

Et ensuite un carpaccio de thon albacore mariné aux trois citrons tout aussi raffiné.

Normal donc, puisqu’au printemps, il y a trois naissances à fêter chez nous.

Et que le premier, c’est celui de l’aîné des kids, qui atteindra cette année l’âge auquel je lui ai donné naissance…

Et que par la même occasion, j’aurai exactement le double de son âge.

Vous me suivez ?

C’est pas le fruit de ma cogitation, mais de celle d’un autre de mes kids…

Franchement je n’ai jamais tenu ce genre de raisonnement.

Mais c’est plutôt étonnant d’apprendre que ça n’arrive qu’une fois dans sa vie.

Et plus l’âge des parents est avancé à la naissance de l’enfant, moins il devient évident de trouver ce point de rencontre.

Bon, la conclusion je la laisse à l’appréciation de chacun·e :

« – Tu te rends compte que t’as déjà fait le double que l’âge auquel tu l’as eu !
– Ah oui…
– Et moi, ce sera dans quatre ans ! »
– Super, j’aurai quatre ans de plus aussi… »

Ok, ben j’ai du vieillir un peu depuis, merci de me le rappeler 🙂

N’empêche que s’il est certains souvenirs que la mémoire occulte, ceux-là sont gravés à vie.

Bon allez, dimanche 08 mars, souriez, c’est la Journée Internationale du Droit des Femmes.

Alors faites le bilan depuis cette Petite chronique si vous le souhaitez !

Fallait bien que je la place quelque part, par exemple entre un moelleux au chocolat au miel et une coupe glacée nougat caramel.

Certes préparés et servis avec grande classe, tout comme le repas.

Et avant de prendre le chemin du retour, petite conversation avec le patron du lieu, intrigué par la coupe de cheveux de l’un d’entre nous, je vous laisse deviner 😉

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.