Donner un exemple naturel - Crédit photo izart.fr
Donner un exemple naturel - Crédit photo izart.fr

« Donner un exemple naturel »

09/08/2014 Bonjour à toutes et à tous,

Donner un exemple naturel - Crédit photo izart.fr
Donner un exemple naturel – Crédit photo izart.fr

N’en déplaise à mes proches qui me reprocheraient presque de radoter, je ne cesse de m’extasier devant la générosité de la nature.

Oui je sais, tous les ans c’est pareil, mais je n’arrive pas à trouver cela banal.

Quand je vois mon beau pêcher chargé de velouteux fruits roses, je ne peux m’empêcher de le regarder avec respect et émotion.

Sans que je ne lui demande rien, il offre généreusement ses fruits.

Tout ce que produit la nature est don, donner un exemple naturel.

Le premier acte gratuit vient de la terre, c’est celui-là.

Jardin
Jardin

Ben oui, même si ça parait évident et banal, moi je n’arrête donc pas de m’extasier.

Quand on met ses lunettes neuves, on se rend compte de tout ces actes de bienfaisance.

Si quelques amis s’improvisent à l’heure du déjeuner, dans mon petit jardin il va toujours y pousser quelques feuilles de roquette, de mauve, de pourpier, de pissenlit ou de pimprenelle pour composer une salade express.

Parsemée de fleurs de bourrache et de mauves, de graines de tournesol et courge tirées de mon placard, elle accompagnera agréablement un curry de riz aux lentilles corail mijoté pendant ce temps.

Bois, fleurs, feuilles, plantes, graines, fruits, terre, eau, mer, soleil, quand tout ceci n’a pas été épuisé ou anéanti par l’homme, est à portée de main.

Finalement, n’y a t-il pas que l’homme qui soit, délibérément, capable d’actes de violence ou de destruction envers la nature ?

Ou envers lui-même ?

Alors que je disais à C. n’utiliser aucun produit phyto-sanitaire dans mon jardin, elle a pu constater de ses propres yeux que celui-ci ne ressemblait, malgré tout, ni à une friche envahie de chardons, ni à un terrain vague infranchissable…

Un des enseignements que j’apprends de mon jardin et que j’essaie d’appliquer à moi-même, c’est que de l’harmonie naît l’équilibre.

Fruits du jardin
Fruits du jardin

Tout excès sera ramené au point d’équilibre pour ne pas mettre l’ensemble en péril.

Ainsi, une année où mon pêcher sera couvert de fruits, sera suivie d’une autre année moins abondante pour ne pas l’épuiser à la longue.

La nature agit toujours par souci d’économie d’énergie, pour ne pas se créer d’efforts ou de besoins supplémentaires qui lui seraient préjudiciables.

Mais je crois que E. n’a pas encore été convaincu par mes explications

C‘est moins d’énergie gaspillée que de ranger son verre directement après usage, plutôt que de le poser sur un placard, pour le reprendre suite à mes vives protestations… et le ranger dans le lave-vaisselle en grognant 🙁

Pour lui comme pour moi.

Bien à vous,

Isabelle

Les chiffres clés du secteur bio, Ministère de l’agriculture 2013

►Plus 85 % : de 2007 à 2012, les surfaces bio sont passées de 557 000 hectares à plus de 1 million d’hectares.
► Plus 104 % : le nombre de producteurs bio a plus que doublé entre 2007 et 2012, passant de près de 12 000 à 25 0000 au 15 mai 2013.
►x 2 : La consommation de produits bio en France a doublé au cours des cinq dernières années. Elle est passée de 2 milliards d’euros en 2007 à plus de 4,1 milliards en 2012.
► 3,5 % : C’est le pourcentage de la surface agricole utile cultivée en bio en 2011.
►57 % : le bio progresse dans la restauration collective. 57 % des établissements ont proposé des produits bio en 2012 (contre 4 % en 2006). Il s’agit essentiellement de fruits et légumes frais ainsi que des produits laitiers. La saisonnalité est le critère de choix privilégié des fournisseurs (84 %) puis vient l’origine régionale (63%).

Votre réaction

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.