Drone en perdition - Crédit photo MF
Drone en perdition - Crédit photo MF

« Drone en perdition »

28/12/2016 Bonjour à toutes et à tous,

Drone en perdition - Crédit photo MF
Drone en perdition – Crédit photo MF

Drone en perdition.

Mais ça je l’ai su après, bien évidemment, dans la nuit.

Pour l’heure les cloches battent à tout rompre au clocher du village.

Et nous sommes toutes et tous groupé-e-s autour du cercueil dans un dernier soleil.

Mais glacial à cause du vent qui s’est levé sur la Petite Montagne.

Habitude de mère qui a l’habitude d’évaluer la situation très rapidement, d’un bref coup d’œil, je vois bien qu’il manque du monde à l’appel.

D’autant plus que dans l’assemblée composée d’une trentaine de personnes majoritairement âgées, voire très âgées, on a vite fait de repérer, ou pas, pour le coup, la jeunesse

J’ai dans l’idée qu’ils sont toujours au chaud, dans la salle paroissiale que nous avons préparée pour le verre de l’amitié à l’issue des funérailles.

Mais bientôt, j’en vois un qui s’approche.

Et d’un signe que je lui adresse, il comprend vite que sa présence et celle de la cousinade est vivement souhaitée parmi la famille.

Ils arrivent tous au pas de course peu après, remontant derrière l’église, tiens…

La cérémonie démarre alors, d’une simplicité efficace et sincère, bien de circonstance.

Chacun ayant à coeur d’apporter son témoignage et de manifester sa reconnaissance à notre défunte mère.

C’est le soir, sur le chemin du retour, que les langues se délient dans la voiture.

Apparemment, il n’y a que moi qui ne suis pas au courant de l’incident technique.

Celui qui a occasionné le retard de toute l’équipe à la cérémonie.

Oui, parce que pendant que nous sommes toutes et tous recueilli-e-s devant le cercueil, il y en a un qui est en train d’escalader la façade d’une maison.

Abandonnée, juge t-il nécessaire de me préciser…

Pour en atteindre le toit.

Où s’est échoué son drone, soudain plaqué par une trop forte bourrasque, alors qu’il survolait la campagne environnante.

4 mn montre en main de gros plan sur les tuiles, avant que son propriétaire ne vienne le récupérer.

Sauvetage filmé par l’oeil du drone, bien évidemment, avec bras et jambes qui apparaissent successivement à l’écran.

Provoquant l’hilarité générale au visionnage de la vidéo, à la maison !

Pendant ce temps-là, disais-je, les cloches battent à tout rompre au clocher du village.

Et oui, mamie aurait désapprouvé, je confirme…

Bien à vous,

Isabelle

2 Commentaires

Votre réaction

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.