En pleine mutation
En pleine mutation

[sam id= »125″ codes= »true »]

« En pleine mutation »

01/12/2015 Bonjour à toutes et à tous,

(Mise à jour ce 02/12/2015 pour trouver le programme des randos, c’est par ici !)

En pleine mutation
En pleine mutation

Comme le monde.

En pleine mutation.

Peut-être plus encore en ce premier jour de décembre.

Et plein de projets, à l’aube de 2016, car même si tout ne se passe pas comme prévu, j’aime avoir des projets à long terme.

Incroyable de voir que des choses, inaccessibles il y a 5 ans, sont maintenant à ma portée.

Bon, j’y suis arrivée quand même, et je crois que finalement, cela résume ma satisfaction.

Donc voilà que ces derniers temps des idées refont surface, au fur et à mesure que d’autres passent, voire repassent.

Ou trépassent !

Et puis j’aime bien les clins d’œil de la vie, qui font que vous vous aventurez sur un chemin plutôt que sur un autre.

Sur le moment, on ne sait jamais pourquoi et on découvre souvent après, la raison de cette direction.

Ah ben, oui, vous allez me dire t’es drôle toi, dit comme ça, ça paraît si simple…

En discutant de ce sujet récemment, me sont encore revenus les enseignements que j’ai reçus dans mes pratiques d’Arts Martiaux internes.

Lâcher prise, à ce que j’en ai retenu, en est la base.

A quoi bon perdre de l’énergie à contrer, retenir ou pousser ?

Donc, comme tous les ans, les fins d’années ça me motive pour tourner la page, et faire place à la nouvelle venue.

Et depuis quelques semaines, je teste un truc qui s’avère finalement très concluant.

Allez, je le partage de suite avec vous, pour que vous puissiez le mettre en pratique dès 2016 !

Comment profiter au mieux de mes amies et amis (oui, je sais, j’ai un réseau heu… énorme, paraît-il) et de mon temps ?

Ou comment concilier deux plaisirs.

Tout simplement en les associant plutôt qu’en les opposant !

Ou se regrouper au lieu de se disperser.

Donc maintenant, à la question « Quand est-ce qu’on se voit ? » qui ne manque pas de revenir, j’ai la réponse qui est un mix des deux.

Je réponds aux unes et aux autres en concertation avec mon agenda perso.

– Je chante dimanche soir à Lyon, viens m’y retrouver !
– Ce samedi, randonnée à Poleymieux, je passe te prendre ?
– Je vais porter des affaires à Emmaüs, si tu en as aussi, on y va ensemble ?
– On grignote tous trois avant d’aller à la réunion de mercredi ?

Pas plus compliqué et super efficace, testé pour vous !

Je vous préviens quand même que ça ne marche pas toujours du premier coup et c’est normal.

Parce que vos amies et amis n’ont pas encore le réflexe de faire d’une pierre deux coups 🙂

Mais à la maison, c’est une habitude de longue date que nous pratiquons, pour nous consacrer du temps les uns les autres, sans en perdre !

Dernièrement, j’ai partagé le repas d’une amie que j’ai mise en relation avec un ami afghan parlant italien, pour acheminer un bateau en Espagne, négocié à un italien résidant en France 😉

Bon, vous me raconterez aussi vos associations les plus improbables ?

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.