Enfin démasqué·e·s en France - Crédit photo izart.fr
Enfin démasqué·e·s en France - Crédit photo izart.fr

« Enfin démasqué·e·s en France »

17/06/2021 Bonjour à toutes et à tous,

Maintenant que le quorum des vaccinations a dû être atteint, toutes et tous enfin démasqué·e·s en France !

Bon voilà, j’ai fait l’effort d’aller chercher les chiffres directement dans les data, ça ne peut pas être plus parlant…

Donc oui, vous pourrez à nouveau sortir librement dès dimanche et vous démasquer dès aujourd’hui.

J’ai appris ce jour que dans ma région du Tamil Nadu un nombre important de doses de vaccins était gaspillé.

En effet, chaque ampoule renferme 10 doses de vaccins.

Et lorsque deux ou trois personnes manquent au rendez-vous fixé à dix patients, les quantités restantes…partent à la poubelle !

De même, les personnes désireuses de se faire vacciner doivent parfois attendre que le nombre de dix soit atteint.

Ailleurs dans le Madhya Pradesh, les policiers effectuent des contrôles très dissuasifs.

En effet, ils obligent les personnes non vaccinées d’arborer un poster avec… une tête de mort.

Bref, vous boirez une bière à ma santé, ou non, mes cher·e·s compatriotes, sachant que je n’en bois point et que ma santé va bien 😉

J’ai pour ma part délaissé un rituel sur You Tube qui était plutôt un bruit de fond, lorsque je mangeais, par exemple.

Après vous avoir raconté que j’avais fait toute la série Agrippine de Claire Bretecher, puis Karambolage de Arte, j’ai coupé court à une autre, récemment.

J’étais tombée, on se demande encore comment, sur Y’a que la vérité qui compte… c’est dire comme j’étais tombée bien bas !

Bon ben voilà, j’ai eu une overdose d’embrassades et de larmes avant d’avoir tout visionné.

Mais j’en connais un qui n’en a toujours pas marre de ce qu’il écoute, lui aussi en bruit de fond.

Il m’a avoué au téléphone, l’autre jour, qu’il cuisinait et même s’endormait avec des streaming de videogamers dans les oreilles.

C’est ça, sans les regarder, juste histoire d’avoir un fond sonore...

Quand je lui ai demandé si de la musique ça ne serait pas plus sympa, il m’a expliqué que vu ses goûts en la matière, c’était impossible.

Réservé aux salles de sport le niveau de décibels qu’il affectionne !

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.