Entre haine et violence
Entre haine et violence

« Entre haine et violence »

06/12/2015 Bonjour à toutes et à tous,

Entre haine et violence
Entre haine et violence

Entre haine et violence de novembre à décembre, quel message se dessine pour la jeunesse de France ?

Ils sont timides ceux qui essaient d’analyser pourquoi le départ des jeunes, et des français en général, pour l’étranger est en hausse constante.

L’Express qui titre « Trois mauvaises nouvelles pour les jeunes diplômés » avertit : « La promo 2014 a eu plus de mal à trouver du travail que la précédente, et à des conditions moins avantageuses ».

En ces jours d’élections, je me dis que finalement tous les ingrédients sont réunis pour pousser nos enfants hors des frontières.

Tiens d’ailleurs, le Courrier International relaie des réactions venues d’Europe très intéressantes, à propos des résultats français obtenus aux élections régionales.

En Allemagne, la Süddeutsche Zeitung se demande « Mais sont-ils fous ces français ? »

Et puis pour l’Espagne, c’est « Une cette dérive inquiétante de nos voisins vers l’extrême droite », que l’on peut lire dans El Periódico

Quant au Royaume Uni, The Guardian souhaite que « Les Républicains et les socialistes unissent leurs forces contre le FN ».

En Italie, enfin, « Il y a aussi l’angoisse d’une nation habituée à l’hégémonie qui sent désormais qu’elle ne compte plus pour grand-chose » analyse Le Corriere della Sera, toujours relayé dans le Courrier International.

Et puis ouste, à bas les frontières, la jeunesse n’en a cure.

Je comprends d’autant mieux qu’elle n’accorde plus aucune valeur à ces racoleurs de tout bord.

Ceux qui n’ont pour ambition première, que de comptabiliser leurs électeurs, plutôt que de se soucier des citoyens.

Et finalement heureusement que les jeunes actuels veulent aller découvrir d’autres possibles pour élargir leur regard.

Quoi qu’il arrive, ils en retireront toujours une expérience très enrichissante personnellement, humainement et culturellement.

Alors bon vent à tous les citoyens du monde.

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.