Et d'une et de deux et de trois - Crédit photo izart.fr
Et d'une et de deux et de trois - Crédit photo izart.fr

“Et d’une et de deux et de trois”

30/06/2021 Bonjour à toutes et à tous,

Et d’une et de deux et de trois, tout le monde s’en va autour de moi.

La première, avec ses épaules tellement dorées sous la robe bustier ne laissait planer aucun doute quant à son statut de guest.

C’était plage, plage, plage et re-plage, à collectionner les coquillages, je vous ai déjà raconté…

Après plus d’un an de séjour à Auroville en ayant délibérément omis de mettre son visa à jour, y’a peu de chance qu’elle puisse remettre les pieds en Inde.

Mais bon, ça va avec le personnage fantasque dont on s’est d’ailleurs étonné de voir le ballet incessant le jour de son départ.

Ainsi, elle m’a confié, pour la voisine, des sacs de coquillages, toujours les mêmes qui puent.

Et des bouts de flotteurs en plastique, encore eux que j’ai viré illico à la poubelle.

Ainsi qu’une quantité incalculable de noix de coco, de cailloux divers et variés, de bocaux et bouteilles en verre à moitié remplis de détergent, à réutiliser…

J’ai eu droit aussi à ramasser son linge, une fois sec.

Dont une ribambelle de culottes pur coton trop petites pour elle car achetées par le voisin mais elles serraient trop les cuisses

J’ai pas compris pourquoi dans son lot de fringues qui peuvent encore servir y’avait un tee-shirt Taille 10 ans, un caleçon homme et des torchons à ne savoir qu’en faire.

Passons sur les polos tâchés, les leggings troués, les sacs délavés… j’ai donné le lot complet pour les chiffons.

Comme j’avais pas envie d’y passer plus de temps ni d’énergie, je me suis gardée de lui expliquer autre chose.

Que tous les beaux vêtements gardés pour donner aux ammas c’était peine perdue.

Des fois qu’elle n’ait pas remarqué que toutes ne portent QUE des saris du lundi au dimanche inclus 🤦🏻

Bref, apparemment elle a du avoir son vol et trouvé du personnel navigant pour l’accompagner puisqu’elle était incapable de voyager seule, dixit l’intéressée.

Nous ne verrons plus passer en scooter la muse à la couronne fleurie, next !

L’autre voisin a du avoir son vol aussi, peut-être a t-il même fini par faire son vaccin Johnson, une seule injection, avant le départ.

Les risques de stérilité liés au vaccin ne l’inquiétaient pas outre mesure, dixit l’intéressé, n’ayant pas d’enfant, ce n’était plus d’actualité.

J’ai juste décliné son invitation pour l’aider à porter la table en bois jusqu’au local où il entreposait meubles et électroménager jusqu’à son retour.

Et oh, demande donc au watchman mon gars, il est bien deux fois plus grand et plus costaud que moi, faut pas abuser quand même…

Bref, le troisième départ va se faire sous peu, tout laisse à penser que ça ne va pas non plus se dérouler dans la simplicité.

J’ai déjà prévenu l’intéressé qui m’alpague à chaque fois au tournant pour l’aider à rédiger ses mails, que dorénavant je prenais 80€ de l’heure…

Exceptionnellement, la dernière fois j’ai ramené le service à 40€ puisqu’il avait noté rapidement.

Depuis, plus de nouvelles, et pas de nouvelles… bonnes nouvelles.

Pendant ce temps-là la vie continue à Auroville et c’est tant mieux !

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.