Et pour quelques rideaux de plus - Crédit photo izart.fr
Et pour quelques rideaux de plus - Crédit photo izart.fr

« Et pour quelques rideaux de plus »

Vous avez aimé :
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

10/10/2019 Bonjour à toutes et à tous,

Hébergée actuellement à titre d’hôte parasite, j’essaie de rendre service de mon mieux pour compenser mon incrustation.

Oui, comme d’autres compensent leur bilan carbone, je rends service ici où là 🙂

Et pour quelques rideaux de plus à recouper, mon intervention du jour va certainement être très appréciée.

En effet, ça fait moultes mois (années ?) que je les vois traîner au sol.

Et bien sûr aucun n’a la même longueur… bref.

Première étape, les couper tous à ras du plancher, avec 4 cm de plus pour les coutures et le rétrécissement.

Sans bien sûr les décrocher car toutes les tringles à rideaux ne sont pas fixées à même hauteur, trop simple…

Ensuite, deuxième étape, les passer tous à l’aspirateur, toujours accrochés aux tringles.

La chatte à poils longs, dans son immense générosité a en effet laissé trace de ses passages entre baies vitrées et rideaux.

J’ai fait alors une tentative de dimanche midi auprès de l’habitant des lieux pour qu’il m’aide à la tâche.

Mais peine perdue, il demeurait impossible à réveiller… j’ai poursuivi seule 🙁

Troisième étape, faire un plan d’ensemble pour numéroter les 11 rideaux sur le papier et sur le tissu avant lavage.

Avec des longueurs différentes dans les pièces, je pensais ainsi m’épargner une prise de tête…

Mais après la quatrième étape du lavage, du séchage et du repassage soigné panneau par panneau, énorme surprise.

Les lourds rideaux blanc cassé IKEA vraiment achetés pas cher ont perdu près de 10 cm au lavage, du jamais vu 🙁

De toutes les autres compositions, lin, coton mélangé et voile, aucune bien sûr n’avait rétréci à ce point au lavage.

Heureusement, les principaux intéressés étant principalement pendus derrière le canapé, on a évité le pire.

Pour clore la séance fée du logis, j’ai même aspiré et lavé les sols avant de tirer la porte derrière moi.

Mais une autre surprise m’attendait au retour, du jamais vu…

Comme pour me remercier de tant d’énergie déployée, la chatte avait tout bonnement déposé… une crotte sur le plancher 🙁

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.