Home » Blog » Petite chronique « Et si vous étiez victime de ghosting…

Petite chronique « Et si vous étiez victime de ghosting…

« Et si vous étiez victime de ghosting »

14/05/2018 Bonjour à toutes et à tous,
Et si vous étiez victime de ghosting - Crédit photo izart.fr

Et si vous étiez victime de ghosting – Crédit photo izart.fr

« T’appelle dès que j’arrive ♥ »

Ça fait trois jours, trois mois, trois ans que vous avez reçu ce sms.

Et depuis… rien.

Les premiers temps, panique à bord, vous avez quand même osé appeler sa boîte.

Oui, bien à son poste.

La honte… mais ça ne s’est pas vu à l’autre bout du fil.

En désespoir de cause, vous avez ensuite soigneusement épluché tous les réseaux sociaux sur lesquels vous échangiez d’habitude.

Et là, horreur, il y règne toujours une intense activité, mais sans vous (

Ça fait mal, très mal !

Le doute s’installe après l’inquiétude.

Et si vous étiez victime de ghosting ?

Ben oui, si vous aviez disparu de sa vie, pfff… comme par un coup de baguette magique ?

C’est ça l’amour connecté… on sort de la vie de l’autre aussi rapidement qu’on y est entré.

Et par les mêmes réseaux sociaux ou les mêmes applications qui ont permis de faire la connexion avec l’autre.

Une tendance généralisée de ce que l’on demande à chacun·e dans sa vie professionnelle, à savoir être adaptable, flexible, éclectique ?

Ou la suite logique de la tendance drague sans effort, qui grâce à vos multiples appli a déjà centralisé tous vos goûts, physique, aptitudes ?

Ben oui, c’est la rupture sans effort, sans cri, sans justification, sans souffrance, sans remord.

Vous pourriez même finir dans ses SPAM.

Ou dans l’option Facebook prendre ses distances.

Du jour au lendemain vous vous retrouverez seul·e face à une foultitude de questions à jamais sans réponse.

De là à penser qu’on consomme et puis qu’on jette… schéma classique.

Alors, on retourne dans la vraie vie rencontrer des vraies personnes, ou on continue la visite de la galerie de fantômes ?

Bien à vous,

Isabelle

 

Isabelle alias Mam's

    « Petites chroniques » sont produites sous Licence Creative Commons : Oeuvres protégées, leur reproduction, copie, modification sont soumises à autorisation du propriétaire.

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Petite chronique « Et s…

    par Isabelle alias Mam's Temps de lecture : 1 min
    0