Et soudain au fin fond de la Haute-Loire - Crédit photo izart.fr
Et soudain au fin fond de la Haute-Loire - Crédit photo izart.fr

« Et soudain au fin fond de la Haute-Loire »

21/07/2017 Bonjour à toutes et à tous,

Et soudain au fin fond de la Haute-Loire - Crédit photo izart.fr
Et soudain au fin fond de la Haute-Loire – Crédit photo izart.fr

Et soudain au fin fond de la Haute-Loire, j’ai fait non pas une, mais deux découvertes MERVEILLEUSES !

La première, c’est TripAdvisor qui me l’a soufflée.

La deuxième, c’est le bon plan de TripAdvisor qui me l’a soufflée 😉

Bon, pour ne pas déroger à mes bonnes habitudes, et moi-même fidèle contributrice du site, j’ai donc fait mes petites recherches pour dégoter L’endroit où déjeuner avec D.

Bingo, nous étions de passage ce jour-là à Tence, et c’était l’occasion de pousser la porte de L’Epicéa, Simplicité et élégance, comme le restaurant se définit lui-même.

En prenant soin de réserver comme préconisé par des commentaires laissé sur le site, car effectivement, une vingtaine de couverts étaient servis ce jour de semaine.

Alors, une fois poussée la porte du restaurant, c’est très facile, laissez vous porter…

Oui, simplicité et élégance sont au rendez-vous, de la cuisine avec et sans gluten, au décor de vert et de brun, jusque dans le service efficace et souriant, et même au moment… de l’addition 🙂

De l’entrée au dessert, la surprise est dans l’assiette comme en bouche, les papilles sont à la fête, ici, cherchez pas, c’est dimanche tous les jours !

Et alors que je parcourais du regard les lignes des deux pages encadrées et posées en déco sur notre table, mes yeux sont tombés sur Son Excellence Monsieur C.V. RANGANATHAN, Ambassadeur de l’Inde en France.

Si c’est pas un indice ça…

Et comme je vous le disais plus haut, la deuxième découverte merveilleuse, je l’ai faite en sortant de table, dans le hall-même de ce restaurant !

Sur un petit guéridon, étaient exposés quelques produits assez intrigants, dont un joli petit paquet de foin emballé et labellisé AB !

Qui a dit que certaine arrivait à vendre du foin, comme d’autres du vent, alors que souffle la burle sur le plateau vivarois par exemple…

La curiosité m’a poussée jusqu’à la boutique qui commercialisait les productions de La Glaneuse, à base de Foin à la cistre pour cuisiner, mais aussi sous forme de sirops 🙂

Hélas, je n’avais plus le temps de parcourir les près pour retrouver un spécimen de cette herbe intrigante dont j’avais froissée les feuilles entre mes doigts sans l’identifier, et qui était donc la cistre, ou fenouil des Alpes !

Mais ma curiosité était satisfaite 😉

Bien à vous,

Isabelle

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.