Et toi t'as ton coach ? - crédit photo izart.fr
Et toi t'as ton coach ? - crédit photo izart.fr

« Et toi t’as ton coach ? »

03/09/2017 Bonjour à toutes et à tous,

Et toi t'as ton coach ? - crédit photo izart.fr
Et toi t’as ton coach ? – crédit photo izart.fr

L’invitation reçue l’autre jour sur Facebook m’a laissée perplexe.

Approchée par un coach, rien que ça !

Et toi t’as ton coach ? Parce que c’est comme si nous faisions face à une invasion

Pas une formation, pas une réunion, pas un regroupement sans qu’un-e autoproclamé-e coach se distingue 🙁

Désormais, si tu veux briller en société, il ne faut plus répondre CONSULTANT.E quand on te demande ta profession, complètement has-been, mais tout aussi vague !

Par contre, si tu réponds COACH, tu es sûr-e de déclencher l’admiration, la curiosité, le respect voire même les félicitations du comité d’accueil 🙂

Surtout quand le profil se dessine après un burn-out, une dépression, genre oui, moi aussi je suis passé-e par là, alors je suis l’ami-e qui peut entrer en contact avec toi pour t’aider si tu le souhaites 🙂

Souvent il survient, le profil, autour de la crise de la quarantaine, voire de la cinquantaine, quand t’as loupé la décennie précédente…

« – Alors avant, je faisais tout à fait autre chose, et puis j’en ai eu marre de bosser comme un-e con-ne. Alors j’me suis dit, pourquoi ne pas me tourner vers les autres ?

– Ah… et tu faisais quoi avant ?

– Oh, ben rien à voir, heu… c’était pas dans le même secteur… j’étais RH (ou consultant-e au choix…) »

Le double avantage du métier de coach, c’est que, paraît-il, il permet aussi de se trouver 🙂

Oui, c’est ça, te trouver à travers l’autre 🙂

Pratique et efficace, vous empochez même des royalties au passage.

Bon, je n’ai pas encore eu le temps de me documenter pour savoir si la profession était tenue à une quelconque obligation de résultats.

Ni comment on peut les évaluer ?

Ni à qui ils profitent ?

Au minimum, je pense qu’on devrait partager les frais entre aidant-e-s et aidé-e-s au prorata des résultats.

Bon alors si l’idée qui germe en vous de devenir coach vous pousse à moi pour l’application pratique, passez votre chemin !

Non, je ne serai pas votre prochaine cible.

Quoi que… si on arrivait à se mettre d’accord sur les tarifs

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.