Exploits de chutes en cascades - Crédit photo izart.fr
Exploits de chutes en cascades - Crédit photo izart.fr

« Exploits de chutes en cascades »

27/05/2017 Bonjour à toutes et à tous,

Exploits de chutes en cascades - Crédit photo izart.fr
Exploits de chutes en cascades – Crédit photo izart.fr

Ben voilà, j’ai fait encore fait ma gourde moyenne.

Jamais deux sans trois, hein…

Le coup de la boucle du lacet de ta chaussure gauche qui se prend dans le crochet de ta chaussure droite = soleil garanti sur le chemin de pierre du chantier 🙁

La belle gamelle… sac de rando dans le dos et seau de chantier en main, voilà que tout vole autour de moi, gants, massette, broche, tandis que je m’étale !

Ben oui, me suis réceptionnée comme j’ai pu, en tombant de ma hauteur, les pieds étroitement liés entre eux.

Et non, malgré la répétition de mes exploits de chutes en cascades, je ne suis toujours pas une experte de la réception sur pied après un rouler-bouler blablabla…

Bilan, avec un gros macaron bleu à la hanche, un coude tout râpé, un genou bien couronné, et les cervicales déglinguées, me voilà prête pour la séance d’ostéopathie 🙁

Bon, je vais attendre encore 8 jours, parce que bien sûr y’a un jour férié au milieu, toujours pareil.

Peut-être aussi que je ruminais encore, suite à l’appel reçu quelques heures auparavant par l’administration de l’Ehpad ?

Avec le souci de mon papa qui décabane de plus en plus, c’est un vrai problème pour lequel nous cherchions des solutions avec la responsable.

Comment éviter qu’il lui arrive le pire lorsqu’il s’en va tout seul, sans plus aucun repère ni de temps ni de lieu ?

Le lendemain donc, après une douloureuse nuit couchée sur un flanc faute de pouvoir me retourner, j’ai quand même repris mon sac à dos l’après-midi pour une rando.

« – Allo, je vous appelle parce que les gendarmes viennent de ramener votre papa…

– ???!!!

– En fait ils l’ont retrouvé dans un fossé où il était tombé…

– Ah merde alors ! Oh, excusez-moi !… Dans quel état est-il, rien de cassé ?

– Non non, rien, mais il est perturbé avec tout ça.

– Je comprends bien…

– Il va falloir de toute évidence qu’on réduise ses sorties, parce qu’en plus avec la chaleur annoncée ce WE, impossible de le laisser repartir.

– Bien sûr, avec le danger qu’il ne lui arrive pire, quel souci… merci… »

A la fin de la communication téléphonique, tu regardes bien où tu mets les pieds dans le bois en rejoignant le groupe, parce que pour le coup, ça t’a calmée bis…

Et tout à coup SPLASH !… c’est R. qui s’étale à mes côtés en butant sur une souche 🙁

Je n’ai pas le temps de la retenir, juste de crier en la voyant plonger droit devant…

Hou là, mais ça commence à craindre vraiment en ce moment, va falloir se calmer, hein, j’aime pas l’accumulation de désagréments.

Le temps de l’aider à se relever, nous voilà reparti-e-s prudemment

Soudain, en passant entre deux rangées de barbelés, voilà que E. chute à son tour de tout son long, un picot bien acéré s’étant planté dans sa chaussure !

Nous arrivons tant bien que mal à la sortir de là, faut dire qu’elle a fait un drôle de nœud avec ses jambes

Allez, on roule cool sur la route ce soir, droite, gauche… enfin, tranquille, la voiture est rentrée dans le garage 🙂

Des fois, j’en deviendrais presque superstitieuse, me demande si un entrainement spécial…

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.