Faites des gosses - Crédit photo izart.fr
Faites des gosses - Crédit photo izart.fr

« Faites des gosses »

Vous avez aimé :
[Total : 3   Moyenne : 5/5]

23/01/2020 Bonjour à toutes et à tous,

Faites des gosses et surtout… pensez à vous !

Oui, soyez égoïstes, car ils vous le rendront bien en grandissant.

Combien de fois j’ai reluqué un simple fruit, ces jours, en me disant que je le mangerai le soir même ou le lendemain matin.

Combien de fois quand je suis repassée et il n’y avait plus rien !

Faites des gosses, y’en restera toujours quelque chose, mais pas toujours ce que vous leur avez inculqué.

Vous savez, le sens du partage, et tout et tout 😉

Et finalement, c’est pas si mal, pour être positive on va dire que vous ne leur avez pas inculqué la culture de la culpabilité et du sacrifice.

L’autre soir comme ça, j’ai été prise d’une envie de pastèque, sachant qu’il en restait une moitié au frais dans le frigo.

Ben y’avait plus rien, j’ai finalement du me rendre à l’évidence devant le frigo vide et je n’ai jamais pu goûter à cette pastèque 🙁

Idem pour les 3 fruits de la passion dans la coupe ce matin, un chacun m’étais-je pensé en les reluquant.

Mais lorsque B. a entamé le sien, j’ai cherché le mien en vain.

Trop tard, il avait déjà disparu depuis belle lurette, englouti avec son semblable par un autre estomac 🙁

Bonne blague le soir-même quand j’ai voulu à mon tour tester la part de mangue qui me revenait, rebelote…

Elle avait, elle aussi, été partagée entre deux estomacs, le temps que je vide mon sac de plage avant d’aller me doucher.

Et ben je me dis qu’une fois j’ai bien fait de manger toutes les framboises du jardin quand les kids étaient à l’école !

Ou de m’offrir la part de tarte en rab sans la proposer à l’un ou à l’autre au repas du soir.

Ou de me servir une grande rasade de jus de pomme sans calculer ce qu’il resterait à partager.

Ben oui, prendre soin des autres… ça commence par soi.

Pour ne pas leur imposer d’être redevables, les rendre libres de cette charge.

Je pousse un coup de gueule et fais mine d’être affectée, mais ça fait partie du jeu entre nous.

Tu vois, je peux faire des trucs pour moi sans me sentir coupable de te léser.

Et ce que je m’accorde, je te l’accorde aussi, j’assume mes actes et mes choix.

Cela te place sur un même statut d’égalité 😉

A bon entendeur, salut !

Bien à vous,

Isabelle

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.