« Familles décomposées mode d’emploi »

08/09/2014 Bonjour à toutes et à tous,

Air de famille
Air de famille

C’était une belle fête avec de nombreuses amies et amis, de la famille, des voisines et des voisins qui se retrouvaient sous le soleil de septembre.

C’était aussi un brassage d’idées en tout genre.

La conversation tourna alors autour des vieux parents vieillissants, difficile à accompagner, en ayant encore souvent des enfants à la maison, voire déjà des petits enfants.

Des générations entières qui approchent les 90, voire les 100 ans, dans des états de santé assez fragiles, des établissements médicalisés qui croulent sous le nombre de résidents, des places impossibles à obtenir…

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 60% des Français décèdent à l’hôpital et seulement 25% à leur domicile.

Qui va s’occuper de vieillards centenaires de plus en plus nombreux ? Leurs enfants de 80 ans à bout de force ?

Peu de chance que mamie et papi finissent leur vie dans la maison familiale, assis dans un coin de la pièce à repriser des chaussettes ou à donner du grain aux poules…

Bref, la situation est préoccupante, et nous renvoie à cette question : comment allons-nous vieillir sur la fin de notre vie ?

La dernière mise à jour de la famille traditionnelle ne correspond plus aux stéréotypes encore bien imprimés.

Il est loin le temps des images d’Épinal de nos premiers livres de lecture où papa rentrait du travail pour lire son journal en fumant sa pipe dans le fauteuil, tandis que maman s’activait en cuisine, et que Rémi jouait avec sa voiture et Colette sa poupée…

Dans le département de la Loire Atlantique, tous les directeurs d’établissements scolaires ont reçu un avertissement de surveillance des programmes, livres, interventions et vidéos, initié par le mouvement de la manif pour tous.

Ces obsédés d’images pieuses se voudraient de défendre un modèle d’idéologie qui n’existe, finalement, que dans leur imagination.

A l’heure où demi-frères, demi-sœurs, belles-mères, beaux-pères, se côtoient plus rapidement que sœurs et frères, et mères et pères, à l’heure où les familles mono-parentales se trouvent plutôt issues du divorce que du veuvage, il est temps d’inclure dans les manuels scolaires toutes les diversités qui font le quotidien des élèves.

Grands-parents vivant en EHPAD, parents résidant séparément, enfants issus de familles recomposées…

Bientôt la famille décomposée ?

Bien à vous,

Isabelle

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=T8YLTz1GZnI[/youtube]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.