Faut pas mettre les choux avant les fleurs - Crédit photo izart.fr
Faut pas mettre les choux avant les fleurs - Crédit photo izart.fr

“Faut pas mettre les choux avant les fleurs”

11/11/2020 Bonjour à toutes et à tous,

Il ne faut pas mettre les choux avant les fleurs, vous ne connaissiez pas l’expression ?

Normal puisque je viens de l’inventer…

C’est la version végétarienne de Il ne faut pas mettre la charrue avant les boeufs 🤷

Tout est parti d’un délire d’idées en vrac qui déboulaient à la vitesse V. au téléphone !

Que voulez-vous que j’y fasse ?

Je prends des notes par ci, je réponds par là, je consulte ailleurs, je concocte en même temps….

Ben tiens justement j’arrête pas de réaliser de nouvelles recettes.

Que voulez-vous que j’y fasse une fois de plus, ça me vient tout seul.

Et en plus elles font des émules mes recettes, on m’en redemande pour alimenter des sites !

L’autre jour, par exemple, j’ai détaché quelques feuilles de basilic juste avant de couper une papaye en cubes.

Et alors là, miracle, j’avais le goût et l’odeur du basilic associés à ceux de la papaye, mais quel divin mélange !

Alors j’ai mêlé mes cubes de papaye à du basilic ciselé, rien d’autre, extraordinaire vous dis-je…

Bon, la date du jour me rappelle que l’histoire de France célèbre ce 11 Novembre l’Armistice de 1918.

Si nous en avons fini avec la guerre il n’en est pas de même avec un autre type de fléau qui confine les gens chez eux et instaure le couvre-feu.

De peur en haine en guerre, les hommes n’en auront-ils jamais fini avec leur archaïque cerveau reptilien ?

Depuis la semaine dernière, il y a dans le monde entier de gros heurts et de grands changements.

Plusieurs d’entre nous l’avons ressenti à notre manière, dans notre vie privée.

Sacré exercice pour nous toutes et tous que de nous remettre en question.

Mais en cela bien facilité dès lors nous savons précisément pourquoi nous sommes à Auroville.

Et oui, une sacrée chance, je ne cesse de me le dire chaque jour depuis que j’ai atterri ici.

C’est pas nouveau qu’on ressort toujours grandi de l’épreuve de la maladie.

Bien à vous,

Isabelle


Vous avez aimé :
[Total : 2   Moyenne : 5/5]


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.