Faut pas pousser trop fort - Crédit photo izart.fr
Faut pas pousser trop fort - Crédit photo izart.fr
Vous avez aimé :

« Faut pas pousser trop fort »

20/04/2015 Bonjour à toutes et à tous,

D’abord il y a eu une panne.

Ensuite un radar.

Et pour finir un accident.

C’était pas avec ma voiture 🙂

La trilogie immanquable apparemment.

Une conduite initiatrice en quelque sorte.

Maintenant, version branchée de la chose, on rajoute même les snapchat.

140 au compteur, qu’on envoie en direct aux contacts de son téléphone.

Bon, paraît que c’est le schéma classique du nouveau conducteur et qu’ils ont tous fait ça.

Faut pas pousser trop fort, ça reste quand même un phénomène typiquement masculin.

Et même si le taux de mortalité sur les routes a pris 4 points, il reste inférieur à celui des suicides.

Trois fois plus de morts par suicides que sur les routes.

Tout est relatif.

Il n’empêche que…

Il n’empêche que la route la plus meurtrière au monde reste celle de la Méditerranée, c’était déjà d’actu dans une Petite chronique de janvier.

Une hécatombe ces derniers jours, où l’on déplore la disparition de près de 800 migrants dans les flots.

Les cimetières de Sicile n’ont même plus de place pour enterrer les morts.

Mais ça y est, l’Europe prend ENFIN des mesures exceptionnelles.

Pour sauver des vies humaines.

Au sein de l’UE.

Tout en donnant des priorités à ses actions, quand même, pour ménager la sensibilité et ne pas s’attirer les foudres de certains extrêmes.

Et pendant ce temps-là, le Pape, a promis de prier pour les victimes et leurs familles.

Suivi d’un don, on appellera ça un miracle.

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.